... la denrée alimentaire la plus surveillée

 

On entend par  eau potable» une eau qui, à l’état naturel ou après traitement, convient à la consommation , à la cuisson d’aliments, à la préparation de mets et au nettoyage d’objets en contact avec des denrées alimentaires.

L’eau doit être salubre du point de vue microbiologique, chimique et physique.

Distributeurs

Le canton du Jura compte 57 distributeurs (communes, syndicats) ainsi que de nombreuses alimentations privées.

Les distributeurs sont soumis au devoir d’autocontrôle et ont la responsabilité de fournir de l’eau de qualité irréprochable et en quantité suffisante aux consommateurs.

Par ailleurs, les distributeurs d’eau sont tenus d’informer les consommateurs au minimum 1 fois par année, au sujet de la qualité de l’eau potable (lien sur document ACCS N° 20)

Tâches du SCAV

Les tâches du SCAV pour le domaine de l'eau potable sont les suivantes:

  • veiller à ce que les distributeurs d'eau respectent et appliquent le principe d'autocontrôle
  • contrôler l'état des ouvrages de captage, de traitement, de stockage et de distribution d'eau potable
  • effectuer des contrôles officiels (évaluation de la qualité de l'eau)

Etablissements de production primaire

Qualité de l'eau

Les établissements de production primaire qui utilisent des sources privées doivent aussi faire un contrôle régulier de l’eau qu’ils utilisent.

L'Ordonnance du DFE réglant l’hygiène dans la production laitière (OHyPL) stipule à l'article 19 que la qualité de l’eau utilisée pour le nettoyage et spécialement le rinçage doit correspondre à celle de l’eau potable.

Les producteurs doivent donc veiller à ce que les installations fonctionnent de
façon irréprochable et effectuer l'entretien nécessaire. Les fiches d’entretien doivent être conservées durant trois ans.