République et canton du Jura

Hommage à Rémy Zaugg

Date : 29.08.2005 00:00:00

Delémont, le 29 août 2005

Le Gouvernement jurassien a appris avec peine le décès de Rémy Zaugg, décédé le 23 août des suites d'une pénible maladie. Il salue la mémoire de ce peintre-philosophe, qui était un artiste jurassien au rayonnement international marquant et l'une des figures les plus originales de l'art conceptuel moderne de la fin du XXe et du début du XXIe siècles en Europe.
 

Natif de Courgenay, Rémy Zaugg a passé son enfance dans le Jura. A l'issue de ses études secondaires accomplies à Porrentruy, il fréquente durant cinq ans l'Allgemeine Gewerbeschule de Bâle avant de s'adonner à l'étude de la peinture en autodidacte. En 1970 et 1971, il est titulaire de la Bourse fédérale des beaux-arts. Son atelier bâlois est le laboratoire où se construit, par étapes fusionnant écrits théoriques et réalisations pratiques, une conception de l'art spécifique, basée sur une approche philosophique de la perception, qui fait du spectateur le véritable auteur de l'œuvre d'art.

Son premier accrochage, réalisé au Kunstmuseum de Bâle en 1972, déroute le public autant que la critique. Au fil des expositions dans les musées et centres d'art les plus engagés de Suisse et d'Europe, Rémy Zaugg acquiert progressivement notoriété et reconnaissance. Bientôt, son œuvre et sa démarche d'artiste s'imposeront comme une référence. En 1991, le Musée d'art moderne de la Ville de Paris fait appel à Rémy Zaugg pour concevoir et réaliser une exposition consacrée à Giacometti. En 1995, le Centre Pompidou l'invite à réaliser l'exposition consacrée au bureau d'architectes bâlois Herzog et de Meuron. On le sollicite pour des projets architecturaux à Berlin, à Nuremberg, à Dijon, à New York, à Zurich.

Fort d'une reconnaissance internationale, Rémy Zaugg est resté très attaché à son Jura natal. Il était installé près de Mulhouse mais revenait régulièrement dans la région. En 2003, la fondation qu'il a constituée avec son épouse a acquis le bâtiment de l'ancienne imprimerie Turberg à Porrentruy, dont la restauration a été entreprise en vue de réunir l'ensemble des œuvres de l'artiste. La mémoire vive de Rémy Zaugg reste ainsi attachée pour toujours à la terre de son enfance.

Le Gouvernement assure son épouse, sa fille et la famille en deuil de sa profonde sympathie.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014