République et canton du Jura

Primes d'assurance-maladie en 2006

Date : 27.09.2005 00:00:00

Delémont, le 27 septembre 2005

Augmentation moyenne de 4.6% dans le Jura, inférieure à la moyenne suisse pour le quatrième année consécutive
 

Les Jurassiennes et les Jurassiens devront faire face à une augmentation des primes d'assurance-maladie en 2006, mais pour la quatrième année consécutive, cette hausse sera inférieure à la moyenne suisse. Dans le canton, les primes augmenteront de 4.6% pour les adultes (3.1% en 2005), ce qui constitue, en pourcentage, l'une des hausses les plus faibles de Suisse. Les mesures déjà prises et à prendre pour réformer les structures hospitalières jurassiennes contribuent à cette évolution modérée des coûts.
Les jeunes assuré-es jurassienn-e-s subiront, comme dans les autres cantons, une augmentation sensible des primes (+6% en 2006, 5.4% en 2005), qui reste toutefois inférieure à la moyenne suisse (7.1%). La prime moyenne pour les enfants jurassiens augmentera de 2.4% (1.7% en 2005), alors que l'augmentation moyenne suisse est de 3.5%. Il s'agit des principales données annoncées ce mardi 27 septembre 2005 par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

L'exigence formulée par le Jura (aucune augmentation de prime pour 2006), dans le cadre de la consultation des cantons sur les primes 2006 proposées par les assureurs-maladie, n'a donc pas été retenue. Les augmentations effectives des primes pour les adultes sont même supérieures aux demandes des assureurs, ce que le Gouvernement dénonce fermement. Il exigera des explications de la part de l'OFSP à ce sujet et dénonce le fait qu'alors que les charges des assureurs n'augmenteront pas en 2006 dans le secteur des hôpitaux, des EMS et des soins à domicile, les primes d'assurance subissent une nouvelle hausse.

Les Jurassiennes et les Jurassiens paieront en moyenne une prime mensuelle de 333.63 francs pour l'assurance de base en 2006 (adulte avec franchise minimale et risque accidents). En comparaison avec les autres cantons, cette prime reste en sixième position des cantons Suisse, après Genève, Bâle-Ville, Vaud, Neuchâtel et Tessin (respectivement 425.57, 403.98, 370.27, 361.99, 361.88). La prime moyenne suisse 2006 se monte à 306.41 francs. La prime jurassienne pour les adultes est donc de 8.9% supérieure à la prime moyenne suisse, représentant une dépense annuelle supplémentaire de 327 francs.

En 2006, et pour l'ensemble de la Suisse, les jeunes assuré-e-s supporteront une fois encore une hausse importante (+7.1%). Dans la République et Canton du Jura, cette hausse sera de 6.0% pour les 19 à 25 ans (5.4% en 2004). L'assurance de base pour les enfants et les jeunes jusqu'à 18 ans ne progresse en revanche "que" de 2.4% dans le Jura (3.5% au niveau du pays).

La différence des primes d'un assureur à l'autre restera très importante en 2006 dans notre canton. Pour l'assurance de base (adulte avec franchise minimale et risque accidents), la fourchette s'échelonne en effet de 290 francs à 428 francs par mois, soit un écart d'environ 48%, représentant un montant de 138 francs par mois, ou 1'656 francs par année.
Ces écarts sont également la règle pour les jeunes adultes (229 à 360 francs, soit 57%, représentant un montant de 131 francs par mois ou 1'572 francs par année) et pour les enfants (67 à 129 francs, soit 93%, représentant un montant de 62 francs par mois, ou 744 francs par année).
Pour une famille de deux adultes et de deux enfants, dont un dans la catégorie jeunes adultes, la différence entre la prime la plus élevée et la prime la meilleure marché représente donc un montant de près de 470 francs par mois, soit plus de 5'600 francs par année.

Autres cantons latins

Les cantons membres de la Conférence romande des affaires sanitaires et sociales (CRASS) ont constaté une fois de plus que les augmentations de primes prévues par certains assureurs s'avèrent nettement plus élevées que la croissance des coûts de la santé, sans qu'aucune correction ne soit apportée aux surévaluations des années précédentes. Premièrement, la détermination des primes 2006 ne prend pas en considération les facteurs de stabilisation des coûts. Deuxièmement, la majeure partie des assureurs se contentent d'augmenter leurs prévisions de façon linéaire, sans tenir compte des particularités de chaque secteur. Troisièmement la politique de réserves semble jouer un rôle prépondérant. Selon le Gouvernement jurassien, mais également de l'avis de la CRASS, force est donc de constater que la détermination des primes répond à d'autres impératifs que l'évolution réelle des coûts. Sur proposition du Jura, les cantons de la CRASS ont ainsi demandé à l'OFSP de refuser toute augmentation de primes allant au-delà de l'évolution des coûts de la santé du canton considéré et de faire pression sur les assureurs détenant d'importantes réserves excédentaires. La position jurassienne était encore plus ferme et s'opposait à toute augmentation de primes en 2006 pour les assurés jurassiens.

• Le Service de la santé publique (032 420 51 20) ainsi que la Caisse de compensation du canton du Jura (032 952 11 09) tiennent à disposition les primes de tous les assureurs-maladie du canton du Jura, par catégorie d'âge ainsi que par franchise et sont à disposition pour tout renseignement complémentaire, concernant notamment le changement de caisse.
• Le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) www.bag.admin.ch contient également des informations très utiles pour les assuré-e-s.
• Le ministre Claude Hêche, chef du Département de la Santé, des Affaires sociales et de la Police (032/420 51 03), ainsi que Nicolas Pétremand, économiste au Service de la Santé publique (032/420 51 23), se tiennent à disposition pour tout complément d'information.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014