République et canton du Jura

Evolution de la population en 2005 : légère augmentation du nombre d'habitants

Date : 25.08.2006 00:00:00

Delémont, le 25 août 2006

En 2005, la population du canton du Jura a connu une légère augmentation de 19 habitants (+0,02%) alors qu'au niveau suisse la croissance a été de 0,59%. Comme en 2004, grâce au solde naturel positif des étrangers résidant dans le canton, les naissances ont été globalement plus nombreuses que les décès, ce qui n'avait pas été le cas en 2003. Mais pour la troisième année de suite, le nombre de décès de Suisses et de Suissesses a été supérieur à celui des naissances. Ce phénomène touche aussi la majorité des cantons.
 

En 2005, le district de Delémont a gagné 12 habitants (119 en 2004), celui des Franches-Montagnes s'est accru de 58 habitants (-9 en 2004) et le district de Porrentruy enregistre une diminution de 51 habitants (-83 en 2004). En Suisse, cinq cantons  connaissent une diminution de population (GL, BS, SH, AR et GR) et celui de Fribourg la plus forte croissance avec un taux de 1,43 %.

Le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) est demeuré positif et il est de 44  personnes (72 en 2004) grâce à la population étrangère. Car au niveau de la population de nationalité suisse et pour la troisième année consécutive, le nombre des naissances est inférieur de 14 (11 en 2004 et 70 en 2003) à celui des décès. Mais ce dernier chiffre est  neutralisé par le solde naturel des étrangers qui s'élève à 58. Au niveau de la Suisse dans son ensemble (et dans 16 cantons sur 26), on observe le même phénomène. Mais c'est déjà la sixième année de suite que le solde naturel de la population de nationalité suisse est dans les chiffres rouges. La reprise économique va-t-elle favoriser en 2006 un redressement de la courbe de la natalité ?

En raison du faible taux de mortalité des étrangers (retour au pays à la fin de la vie active), leur solde naturel est plus favorable que celui des suisses. Il dépend aussi du nombre de ces étrangers qui sont 5'148 dans le district de Delémont, 736 aux Franches-Montagnes et 2'213 dans le district de Porrentruy.

Avec 3'918 arrivées et 3912 départs, le solde migratoire de 6 personnes est supérieur à la moyenne observée au cours des 27 dernières années (-27). Il est en partie la résultante d'une bonne conjoncture économique. Les trois districts enregistrent une arrivée d'étrangers supérieure aux départs et leur total de 148 dépasse et contrebalance le solde migratoire négatif des Suisses (-142, chiffre identique à celui de l'année 2004 !). Tandis que les districts de Delémont et de Porrentruy ont davantage de Suisses et de Suissesses qui quittent le Jura, aux Franches-Montagnes les arrivées sont supérieures aux départs de 20 unités.

En 2005, 308 étrangers ont obtenu la nationalité suisse, contre 151 en 2004 et 204 en 2003.

Pour terminer, mentionnons encore les variations les plus extrêmes observées dans  chaque district, en pourcent de la population:
Delémont : Châtillon +7,5 %; Vellerat -6,8 %
Franches-Montagnes: Soubey +6,2 %; Goumois -4,2 %
Porrentruy: Coeuve +4,5 %; Roche d'Or -7 % … tout en restant conscient que dans une petite localité comme celle de Roche d'Or, avec 40 habitants, l'arrivée d'une seule famille avec deux enfants se traduit par une croissance de 10% !

Tous les tableaux, carte et graphiques sont disponibles sous le point 1.3 Mouvement de la population du site statistique http://extranet.jura.ch/extranet/common/stats/statistiques_list.hcst?section=1.3  (Bilan de la population)
et également sous le point 1.2 Etat et structure de la population du site statistique http://extranet.jura.ch/extranet/common/stats/statistiques_list.hcst?section=1.2

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014