République et canton du Jura

Réflexions sur l'avenir de l'Hôpital du Jura: le Gouvernement prend position

Date : 28.03.2007 00:00:00

Delémont, le 28 mars 2007

Le Gouvernement a pris connaissance de l'intention du Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura de procéder à une réflexion sur l'avenir de l'établissement jurassien et il examinera ce dossier avec attention. L'intention du Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura tombe à point nommé après les décisions du Conseil national sur le financement des hôpitaux. L'introduction de la liberté de choix de l'hôpital pour les assurés suisses introduit un élément de concurrence entre les hôpitaux. Le financement à la prestation permet les comparaisons entre les établissements sous l'angle de leurs coûts. Les comportements des assurés seront donc déterminants pour l’avenir de l'établissement jurassien et il faut veiller à maintenir son attractivité pour y faire face.
 

Le cadre dans lequel devra évoluer l'Hôpital du Jura se définit peu à peu à travers les révisions partielles de la LAMal (loi fédérale sur l'assurance-maladie). Les critères de qualité deviendront des éléments déterminants du choix de l'hôpital par les patients. La concurrence entre les hôpitaux se fera sur ces critères. Le financement forfaitaire à la prestation permettra des comparaisons entre les hôpitaux. Ceux qui seront chers subiront la pression des financeurs et devront adapter leurs coûts. Les forfaits seront fixés sur la base des tarifs des meilleurs hôpitaux du point de vue du rapport entre la qualité, l'efficacité et les prix.

Assurément les exigences des patients et de leur médecin en matière de qualité ne diminueront pas dans le futur et il ne pourra y être répondu que si le Jura dispose d’un système hospitalier performant et reconnu. La performance passe par la création de centres de compétence, tel le Centre de compétence en orthopédie et en rééducation de Porrentruy. La reconnaissance est tributaire de la qualité des prestations. Cette dernière sera assurée par l'application de l'adage "on ne fait bien que ce que l'on fait souvent". Il en va de même des actes médicaux et soignants.

L'avenir que nous préparent les décisions récentes du Conseil national pose à l'Hôpital du Jura de nouveaux défis. Le Gouvernement de la République et Canton du Jura entend donner à l’établissement les moyens de les relever, notamment par une meilleure planification hospitalière. Le Département de la Santé, des Affaires sociales et des Ressources humaines a déjà pris des contacts avec les cantons avoisinants; il signera une convention avec la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du Canton de Berne et donnera ainsi suite au mandat du Parlement concernant la planification hospitalière interjurassienne. Le cadre politique suisse obligera les cantons à procéder à des planifications régionales dépassant les limites cantonales. Des échanges de vues ont d’ailleurs eu lieu jeudi dernier entre les Départements de la Santé de Bâle ville et du Jura qui ont convenu de se concerter plus étroitement à l’avenir. Il faut se préparer et anticiper. C'est ce que fait le Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura, conformément au mandat défini à l'article 25 de la Loi sur les hôpitaux, qui l'invite à réaliser des études prospectives.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014