République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement

Date : 20.03.2009 00:00:00

Delémont, le 20 mars 2009

Nomination
Une femme à la tête du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF)
Le Gouvernement a nommé Nathalie Barthoulot, de Courtételle, au poste de directrice générale du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF). Mme Barthoulot a 40 ans, elle est  mariée et mère de trois enfants. Elle succède à ce poste à Thierry Bregnard, qui a pris récemment ses nouvelles fonctions de chef du Service de l'économie.
Nathalie Barthoulot est titulaire d'une licence ès sciences économiques de l'Université de Neuchâtel. Après quelques années d'expérience dans des entreprises privées, elle a rejoint en août 2003 le monde de l'enseignement, en dispensant des cours d'économie tout en assumant des tâches au sein l'équipe de direction de la division commerciale. Mme Barthoulot prendra ses fonctions de directrice générale du CEJEF dans les prochaines semaines.

Nominations
Groupe de coordination des mesures sanitaires en cas de pandémie
Le Gouvernement a créé un groupe de coordination en cas de pandémie. Il a pour but de préparer un ensemble de mesures adéquates pour faire face à une éventuelle pandémie. Un exercice sera notamment organisé cet automne. La Confédération et l'ensemble des cantons ont pris des dispositions similaires. La présidence du groupe est assurée par le médecin cantonal. 

Enseignement de l'histoire des religions
L'enseignement de l'histoire des religions demeurera une discipline spécifique à l'école primaire, alors qu'elle continuera d'être intégrée dans les sciences humaines à l'école secondaire. Le Gouvernement a pris cette option, qui s'inscrit dans le prolongement de la modification de la loi scolaire par le Parlement. La loi remplace la notion d'"enseignement de l'histoire biblique et religieuse conforme aux principes du christianisme" par "l'enseignement de l'histoire des religions, avec un accent particulier sur l'histoire du christianisme". Dans ce nouveau cadre légal, le principe du droit à la renonciation au cours concerné est supprimé dans l'ordonnance portant exécution de la loi scolaire. 
Tenant compte du considérant de la Cour constitutionnelle, qui avait été saisie sur ce point, le Gouvernement veillera à la remise de matériel didactique adéquat et à la mise en place d'une formation appropriée des enseignants.  Il s'agit en particulier d'assurer que l'enseignement de l'histoire des religions soit fondé sur le respect des principes de neutralité confessionnelle. En outre, une plaquette d'information situant le nouveau contexte de l'enseignement de l'histoire des religions et présentant le profil des moyens d'enseignement concernés sera réalisé à l'attention des parents.

Promotion des donneurs de moelle
Le Gouvernement a décidé de promouvoir les dons de moelle et de cellules souches de sang. Il répond ainsi à une motion adoptée par le Parlement en 2005.
Concrètement, deux publics cibles principaux ont été identifiés par un groupe de travail, intégrant des représentants de la Fondation suisse cellules souches du sang, du Service régional neuchâtelois et jurassien de transfusion sanguine, du Service de l'enseignement, du Service de santé scolaire et du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF). Le premier public concerne les élèves du secondaire I (9ème année) avec une méthode d'approche aux cours de biologie qui débutera avant l'été 2009. Le second public touche les élèves du secondaire II avec un programme différencié selon les écoles (témoignages, films, etc.). Un premier événement est prévu durant l'année scolaire 2009/2010.
La moelle osseuse, respectivement les cellules souches du sang, sont responsables de la formation des cellules sanguines. En cas de dysfonctionnement de la formation de ces dernières, le don de moelle intervient. Toute personne en bonne santé, dès 18 ans, remplissant les critères de donneur de sang, peut s'annoncer comme donneur de sang et également de cellules souches du sang, dans ce cas jusqu'à 45 ans. La Suisse compte près de 21'000 donneurs enregistrés de cellules souches du sang. 11 millions sont inscrits dans les 63 registres du monde entier (état 2007). Les donneurs de sang jurassiens sont au nombre de 4'245, ce qui représente une proportion de 61 donneurs pour  mille habitants. Le canton du Jura, sous cet angle, se situe au premier rang des cantons suisses. Le Jura compte également 71 donneurs de moelle.

Répartition de la Loterie Romande
La Délégation jurassienne à la Loterie Romande a procédé, en accord avec le Gouvernement, à la 1ère répartition jurassienne pour 2009. Ce sont 56 institutions d'utilité publique qui ont ainsi pu bénéficier d'une somme de 1'341'000 francs. La répartition par secteur se présente comme suit :

Action sociale/personnes âgées : 82'000 francs (6,11%)
Jeunesse et éducation : 163'000 francs (12,16%)
Santé et handicap : 56'000 francs (4,18%)
Culture : 570'000 francs (42,51%)
Formation et recherche : 35'000 francs (2,61%)
Conservation du patrimoine : 5'000 francs (0,37%)
Environnement : 60'000 francs (4,47%)
Promotion, tourisme et développement : 370'000 francs (27,59%)

Delémont
Assainissement des installations de tir
Le Gouvernement a accordé une subvention de 720'000 francs à la commune de Delémont pour l'assainissement des installations de tir du Bambois. Le projet consiste à éliminer et traiter les terres polluées des buttes de tir à 25, 50 et 300 mètres. Le projet est également subventionné par la Confédération à hauteur de 40%.
Les installations de tir du Bambois se trouvent dans la zone de protection du captage de la Doux exploitée par la ville de Delémont, d'où l'urgence de réaliser cet assainissement.

Subventions sportives intercantonales
Des subventions pour un montant global de 18'500 francs ont été attribuées à sept associations sportives intercantonales pour des activités déployées en 2007 et 2008. Il s'agit de l'Association jurassienne de judo, l'Association neuchâteloise et jurassienne de tennis de table, le Giron Jurassien des clubs de tennis, l'Association des sociétés de cavalerie du Jura et du Jura bernois, l'Association régionale Jura-Seeland de volleyball et l'Association jurassienne de pétanque.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014