République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement

Date : 30.10.2009 00:00:00

Deux nouveaux économistes au Bureau du développement économique
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de soutien à l'emploi et aux entreprises, le Gouvernement a nommé deux économistes, l'un rattaché à la promotion économique endogène, l'autre à la promotion économique exogène.
Pour la promotion endogène, le Gouvernement a nommé Lionel Socchi, 36 ans, domicilié à Courfaivre, au poste d'économiste. M. Socchi est titulaire d'un diplôme d'économiste d'entreprise HES. Après avoir travaillé plusieurs années dans le monde bancaire en particulier dans le secteur des crédits, Monsieur Socchi a rejoint l'Administration cantonale où il occupe actuellement la fonction de collaborateur scientifique auprès du Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire, en parallèle à sa fonction d'administrateur du fonds de soutien aux formations professionnelles. M. Socchi prendra sa nouvelle fonction le 1er février 2010 et remplace Christina Risch qui occupait un poste à 50%. Il assistera le délégué à la promotion économique endogène, Jean-Claude Lachat, dans le traitement des aides financières et des mesures incitatives ainsi que dans toutes les actions de soutien en faveur des entreprises jurassiennes.
Pour le volet exogène, le Gouvernement a désigné Alain Bourgnon, 30 ans, de Bâle, au poste d'économiste. M. Bourgnon est titulaire d'un master en économie, géographie et russe de l'Université de Bâle. Il possède une expérience en matière de conseil aux entreprises et a eu l'occasion de travailler en Russie. M. Bourgnon a rejoint le Bureau du développement économique le 15 octobre dernier et travaille en appui au délégué à la promotion économiste exogène, Jean-François Loncke, au renforcement de la prospection à l'étranger, en vue d'implanter de nouvelles entreprises et de nouveaux résidents sur le territoire jurassien. Il participera également de manière active à la mise en œuvre du partenariat qui a été décidé avec BaselArea dès le 1er janvier 2010.

Modification de l’ordonnance sur la péréquation
Le Gouvernement a modifié l’ordonnance du 23 mai 2006 concernant la péréquation financière. A la demande du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy, les charges liées à la bibliothèque des jeunes, à la ludothèque et à l’espace-jeunes de Porrentruy seront désormais admises à la répartition des charges entre toutes les communes du district.
Cette révision est sans incidence pour les finances de l’Etat car elle concerne la péréquation entre les communes. Pour les communes concernées, le montant supplémentaire à répartir s’élève à un peu plus de 200'000 francs par an, à raison de 60% pour la commune-centre (Porrentruy), 25% pour les communes de la couronne bruntrutaine et 15% pour les autres communes du district en fonction de leur éloignement de Porrentruy. La solution retenue correspond à la clé de répartition appliquée actuellement pour la piscine et la bibliothèque municipale de Porrentruy. 

Soutien au Centre romand de formation des journalistes (CRFJ)
Le Gouvernement a décidé d'octroyé une aide financière de 5'000 francs au Centre romand de formation des journalistes (CRFJ). Cette institution, qui forme tous les journalistes de Suisse romande, traverse actuellement une période difficile à l'instar de l'ensemble de la presse.

Subvention à Pro Senectute
Une subvention de 288'000 francs est accordée à Pro Senectute pour le service de repas à domicile. Cette institution livre chaque année environ 70'000 mille repas chauds à midi du lundi au dimanche. Ces repas sont destinés à toute personne ne pouvant pas, momentanément ou de manière durable, se les préparer elle-même. Cette prestation est un élément important pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et elle s'inscrit pleinement dans les objectifs fixés par la planification médico-sociale.

Aide aux exploitations paysannes
Le Gouvernement a décidé l'octroi de prêts d'un montant global de 250'000 francs pour l'aide aux exploitations paysannes. Le but de cette aide est d'intervenir lors de difficultés financières exceptionnelles dont les exploitants ne sont pas responsables, par exemple lors de sécheresse, de problèmes liés aux campagnols, de problèmes de production (bétail, cultures), d'accident, de problèmes sociaux ou de problèmes sanitaires, etc.

Subvention agricole
Le Gouvernement a octroyé une subvention de 97'100 francs à un particulier de la commune de Haute-Ajoie, destinée à la construction d'un rural.

Lutte contre le feu bactérien
Le Gouvernement a débloqué un crédit de 50'000 francs destiné à financer des mesures de lutte contre le feu bactérien pour l'année 2009, le coût dépendant du nombre de cas découverts lors de l'année considérée. Depuis plusieurs années, la Station phytosanitaire cantonale assume entre autres tâches celle de coordonner la lutte contre cette maladie qui menace les cultures de fruits à pépins.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014