République et canton du Jura

Plan de soutien à l’emploi et aux entreprises: plus de 100 millions de francs injectés dans l’économie jurassienne en trois ans

Date : 11.05.2009 00:00:00

Delémont, le 11 mai 2009

Le Gouvernement a présenté lundi (11 mai) un ambitieux plan de soutien à l’emploi et aux entreprises. Il prévoit douze mesures fortes, déclinées en trente actions ciblées,  visant à soutenir le marché du travail, aider les personnes sans emploi, soutenir les entreprises et contribuer à renforcer l'économie régionale, en cette période de crise économique mondiale. Le plan sera réalisé sur une période de trois ans et au total, un montant de plus de 100 millions de francs sera injecté dans l’économie régionale durant cette période, dont 30 millions engagés directement par l’Etat jurassien.
 

Le canton du Jura n’est pas épargné par la crise économique mondiale. L’industrie exportatrice, qui est fortement représentée dans la région, est le secteur le plus rapidement et le plus fortement touché par la récession, suivi par le secteur des biens d’équipements. Les difficultés dans la construction débutent alors que les premiers signes de fléchissement apparaissent dans le secteur de la consommation.

Parmi les premières conséquences négatives de la crise, le chômage a fortement augmenté dans le Jura, passant de 3,1% en moyenne en 2008 à 4,7% à fin avril 2009. En outre, les carnets de commandes des entreprises se sont réduits, parfois drastiquement, entraînant différents types de problèmes, notamment des réductions d’horaire de travail et des difficultés de trésorerie. Le Gouvernement a donc pris une première série de mesures, dès le début de la crise en novembre 2008, pour apporter des réponses concrètes à ces problèmes précis.

Il s’agit en particulier de promouvoir la réduction de l’horaire de travail au sein des entreprises et de renforcer les prestations en faveur des demandeurs d’emplois, en particulier les jeunes et les seniors qui sont les plus touchés. Ainsi, les moyens à disposition des ORP seront augmentés, les stages professionnels et linguistiques seront systématiquement encouragés et la durée des programmes d’occupation sera prolongée de six à douze mois pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans. Une attention particulière sera également portée sur le soutien aux entreprises qui forment des apprentis et des mesures de formation adaptées, en écoles, seront proposées en cas de rupture d'apprentissage. De son côté, l'Etat-employeur augmentera les opportunités de stages ou d'expériences professionnelles, en particulier les stages premier emploi. 

Du côté des entreprises, les mesures s’articulent autour de quatre axes principaux. Il est prévu en particulier de renforcer les aides financières existantes (création de postes et investissements) et d’introduire de nouvelles mesures, comme par exemple un cautionnement partiel en cas de difficultés de trésorerie. L’Etat s’engagera également de manière accrue aux côtés des entreprises dans la recherche de nouveaux marchés et le transfert de technologies. Les moyens financiers et en personnel du Bureau du développement économique seront également renforcés pour soutenir la création et l’implantation d’entreprises et de personnes dans le Jura.

Sur le plan de la fiscalité, différents allégements ont déjà été décidés par le Parlement jurassien. Ils contribueront à augmenter le pouvoir d’achat des ménages et à alléger les charges des entreprises. En outre, la pratique Dumont (impossibilité de déduire les frais d'entretien d'immeubles durant les cinq premières années après une acquisition) sera abolie afin de favoriser le secteur de la construction et du second œuvre en particulier.

Un deuxième train de mesures, qui sera mis en œuvre dès le deuxième semestre 2009, porte sur des investissements conséquents en infrastructures, qui auront des effets immédiats (construction, génie civil) et plus durables (sécurité, activité économique). Le Gouvernement concrétise ici sa volonté de favoriser les énergies renouvelables en soutenant différents projets publics et privés dans ce secteur (thermoréseaux, énergie solaire). Il avance également certains projets déjà planifiés en matière d’environnement (protection contre les crues et les dangers naturels), tout en leur allouant des moyens supplémentaires. Les investissements bénéficiant du soutien de la nouvelle politique régionale (NPR) seront également intensifiés avec l’appui de la Confédération qui met à disposition des moyens supplémentaires importants.

Deux autres projets majeurs ont également été retenus par le Gouvernement quant au principe. Il s’agit d’une part de regrouper et de développer l’Espace formation emploi (EFEJ), afin que la région dispose d’un outil performant en matière de qualification et de développement des compétences pour les demandeurs d’emplois et les entreprises. D’autre part, la division technique du CEJEF à Porrentruy sera agrandie en vue de développer les formations en lien avec les besoins actuels et futurs de l’économie jurassienne (microtechnique, horlogerie, sciences de la vie). Cette extension sera couplée avec un espace d’appui technologique, afin de renforcer les collaborations entre l'école et les PME déjà implantées ou souhaitant s'établir dans la région, en particulier dans le transfert de technologies et la recherche appliquée. Ces deux projets requerront l’aval du Parlement et, cas échéant, pourront se réaliser sur la période 2010 – 2011. 

Le plan de soutien peut être réalisé tout en assurant la maîtrise des finances de l’Etat. L’utilisation de fonds et de la provision conjoncturelle (4 millions) constituée aux comptes 2008, la définition de nouvelles priorités en matière d’investissements, en fonction de leur impact et de leur avancement,  permettent de limiter le recours supplémentaire à l’endettement pour l’Etat jurassien à un total d’environ douze millions de francs sur trois ans. Le Gouvernement estime qu’il s’agit là d’un effort conséquent mais qui tient compte de la réalité financière jurassienne.

De plus, ces douze millions de francs supplémentaires entraînent un effet multiplicateur très important par le fait qu’au total, ce sont plus de 100 millions de francs qui seront injectés dans l’économie régionale.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014