République et canton du Jura

Projet de renforcement des urgences hospitalières à l'Hôpital du Jura

Date : 21.12.2009 00:00:00

Delémont, le 21 décembre 2009

Comme il s'y était engagé lors de la dernière révision du Plan hospitalier, le Gouvernement propose aujourd'hui de réformer le service d'urgences de l'Hôpital du Jura (H-JU). Il s'agit de modifier le Plan hospitalier et la Loi sur les hôpitaux afin de renforcer les moyens d'intervention en cas d'urgences sur l'ensemble du territoire cantonal. Le projet prévoit l'engagement de personnel supplémentaire (une quinzaine d'EPT) sur les sites hospitaliers, en particulier à Porrentruy, et la signature d'un accord avec la Société médicale du Canton du Jura (SMCJ) représentant les médecins installés en cabinet.
 

Ces propositions s'inscrivent donc dans le prolongement de la dernière réforme du Plan hospitalier qui prévoit de distinguer clairement les missions de chaque site hospitalier de l'H-JU. Elles font suite également à l'adoption de la motion «La sécurité sanitaire ancrée dans la loi». Elles constituent par ailleurs la réponse à l'initiative populaire intitulée «Pour la sécurité sanitaire» et répondent, sur le fond, aux préoccupations manifestées par la pétition en offrant les compétences nécessaires à garantir la sécurité des patient-e-s ainsi qu'un cadre favorable à l'amélioration constante du dialogue avec les services de soins à domicile.

Concrètement, le projet prévoit la création d'un service d'urgences autonome et indépendant des autres services de soins, placé sous la direction médicale d’un seul médecin-chef, entouré de médecins «cadres» certifié en urgences-réanimation. Ce service d’urgence sera doté d’un personnel soignant (infirmiers et ambulanciers) spécialisé en médecine d’urgence et obtiendra à terme la certification IAS pour le service d’urgence des trois sites. En parallèle, il s'agit de développer un concept «consultation-urgence» visant à confier aux médecins installés en cabinet des responsabilités au sein du service d’urgence, ce par le biais d’un accord avec la Société médicale du Canton du Jura (SMCJ).

La réalisation de cette réorganisation requiert la création de nouveaux emplois: 1,8 EPT de médecin et 12,7 EPT d'infirmier. Pour la réalisation de ce projet en 2010, il est prévu une dotation budgétaire spécifique d'1,7 million de francs. Ce montant ne comprend pas le coût de la formation des ambulanciers programmée sur quatre ans et nécessaire à l’obtention de la certification IAS (environ 300'000 francs par année).

Le Gouvernement a également l'intention de prendre deux autres mesures en marge de ce projet de réforme soumis au Parlement. Il prévoit de créer une Centrale d'appels urgents (CASU 144), qui serait chargée de la gestion des appels urgents, de la gestion des transports entre établissements hospitaliers et de la gestion de la garde des médecins praticiens du canton. La voie privilégiée est celle d'une institution commune avec le Jura bernois, de la foulée de la Résolution n°57 de l'Assemblée interjurassienne (AIJ) sur la planification hospitalière.

Enfin un projet de réorganisation de la garde des médecins praticiens est actuellement en cours. L’Etat encourage la révision de l'organisation de la garde sur tout le territoire cantonal. Les travaux s’inscrivent dans une démarche privilégiant la collaboration avec l’H-JU, qui pourrait ainsi conclure un contrat cadre avec la SMCJ, dans lequel il mettrait à disposition des médecins praticiens un espace «consultation-urgence» et les engagerait pour en assurer la conduite. Les horaires de consultations seraient définis en fonction des besoins des sites.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014