République et canton du Jura

Sauvegarder le Haras national: tribune politique de Michel Probst

Date : 05.03.2010 08:15:00

Une institution indispensable pour l'élevage chevalin

Delémont, le 5 mars 2010

La semaine dernière, le Conseil fédéral a annoncé un train de mesures d'économies devant permettre à terme d'économiser au total 2,7 milliards de francs dans le budget fédéral. Il s'agit bien entendu de propositions qui concernent de nombreux domaines d'activités étatiques. Certaines d'entre elles donneront sans doute lieu à un débat intense aux Chambres fédérales et dans l'opinion publique. La suppression du Haras national suisse (HNS) en est une qui, de plus, concerne grandement les Jurassiens. C'est avec étonnement qu'on a pris connaissance de cette proposition dans la perspective d'économiser un montant de 5,5 millions de francs.

Le HNS déploie des activités qui s'inscrivent pleinement dans un concept de développement durable; il assume des tâches majeures en faveur de l'élevage chevalin suisse dont en particulier celui du cheval de la race des Franches-Montagnes. En effet, l'activité du HNS tend prioritairement à promouvoir le cheval des Franches-Montagnes dont les effectifs en font une race à observer au sens de la Convention sur la biodiversité de Rio.

Parmi les tâches assumées par le HNS, il convient de mentionner : la recherche, la formation et la promotion. La recherche s'effectue essentiellement dans les domaines de la zootechnie, de la sélection, de l'alimentation, de la santé et de la garde des chevaux. Ces tâches, pour l'essentiel, ne peuvent pas être assumées par d'autres institutions existantes; les supprimer signifie donc clairement renoncer à toute recherche équine en Suisse. La formation des hommes et des chevaux implique de disposer de véritables professionnels spécialisés dans tous les domaines d'activités liés à l'élevage. Enfin, la contribution du HNS à la promotion du cheval dans notre société, en Suisse et à l'étranger, notamment par la mise à disposition d'étalons reproducteurs de haute qualité, s'avère indispensable et implique des ressources financières et humaines hors de portée des milieux de l'élevage – aux moyens financiers modestes - ou des cantons. L'existence de cette institution est donc indispensable à l'avenir de cette branche d'activité.

La proposition du Conseil fédéral tendant à supprimer le HNS pour réaliser de modestes économies provoque d'ores et déjà un tollé dans l'opinion publique et ne manquera pas de soulever un mouvement général d'opposition dans l'ensemble du pays. Cela considéré et vu l'importance de cette institution pour l'avenir de l'élevage chevalin en Suisse, la Conférence des directeurs cantonaux de l'agriculture a été sollicitée afin que cette proposition infondée et inopportune soit retirée de la liste des économies envisagées. Un courrier a également été adressé à l'ensemble des cantons suisses à ce propos.

Michel Probst
Ministre de l'Economie, de la Coopération et des Communes 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014