République et canton du Jura

Grande manifestation sur les thèmes de la discrimination et du racisme à Delémont

Date : 16.03.2011 10:53:00

Delémont, le 16 mars 2011

«Sommes-nous racistes?» La question, volontairement provocatrice, sera au centre d'une table ronde, organisée en ouverture de la grande manifestation qui a lieu du 18 au 20 mars à Delémont sur le thème de la discrimination et du racisme. Cette conférence publique réunira différentes personnalités, dont Eduard Gnesa, ancien directeur de l'Office fédéral des migrations et actuel ambassadeur extraordinaire chargé de la collaboration internationale en matière de migrations.

 

M. Gnesa s'exprimera aux côtés de Gianni d'Amato, directeur du Forum suisse pour l'étude des migrations et de la population, Lirim Begzati, chargé de la lutte contre le racisme au sein du Service de la cohésion multiculturelle et, côté cantonal, du ministre Michel Probst et de Francis Charmillot, directeur de l'Association jurassienne d'accueil des migrants (AJAM).

Cette conférence sera le premier temps fort d'une manifestation qui va donc durer trois jours. Organisée par le Bureau de l'intégration des étrangers et de lutte contre le racisme et la Commission cantonale d'intégration des étrangers, elle se tiendra du 18 au 20 mars 2011, dans l'enceinte de la Croisée des Loisirs, rebaptisée pour l'occasion «La Croisée des migrants». Elle s'inscrit dans la volonté de marquer le 21 mars, journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, promulguée par l'ONU.

Le programme de ces trois jours est riche et varié. Il prévoit la participation des associations et communautés étrangères, qui animeront des stands de dégustation de mets aux saveurs d'ailleurs et produiront des danses et musiques folkloriques d'origines diverses. On notera en particulier un grand concert de reggae le samedi soir et la présentation de l'exposition de BD intitulée «Moi, raciste?».

L'intégration et la discrimination sont des activités antinomiques. Elles peuvent ralentir, voire contribuer à l'échec du processus d'intégration des personnes migrantes, installées dans le Jura. La peur de l'autre est souvent la conséquence d'une méconnaissance, pouvant conduire au rejet, à l'exclusion et à la discrimination.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014