République et canton du Jura

Le Gouvernement jurassien présente sa stratégie pour la nouvelle législature - «Le Jura au CENTRE de l'action»

Date : 28.06.2011 08:43:00

Delémont, le 28 juin 2011


Le Gouvernement jurassien souhaite faire passer le Jura d'une région en construction et en «rattrapage» à un canton au positionnement stratégique, au CENTRE d'un espace géographique dynamique, de voies de communication performantes, d'un savoir-faire industriel reconnu, de réseaux d'affinités et de projets particulièrement novateurs. Il a rendu public mardi (28 juin) son Programme pour la législature 2011-2015, dans lequel il présente sa vision et sa stratégie pour relever ce défi majeur pour l'avenir du canton.
 

L'Exécutif, présent in corpore, a souligné le contexte très prometteur dans lequel s'ouvre la nouvelle législature, avec l'achèvement programmé de voies de communication susceptibles de désenclaver - enfin - la région, la bonne conjoncture économique actuelle, les nombreux projets de création et de développement d'entreprises, la possibilité de réaliser de grands projets culturels et touristiques et la perspective d'un vote sur la Question jurassienne.

Les changements à venir offrent une réelle opportunité pour augmenter la croissance démographique et économique et réduire les fragilités structurelles dont souffre encore la région. Pour y parvenir, le Gouvernement a arrêté une stratégie ciblée sur quatre axes qui s'appuient sur les valeurs et les atouts spécifiques du Jura.

Réseaux et visibilité: le Jura fait de sa tradition d'accueil une carte de visite pour son développement futur. Il réalise quelques infrastructures emblématiques pour accroître sa visibilité extérieure, collabore de façon étroite et privilégiée avec Bâle, la France sur l'axe TGV et l'espace BEJUNE, en particulier le Jura bernois. Il mène une politique active de développement des réseaux, participe ou organise des événements de grande ampleur et favorise l'accession de Jurassien-ne-s à des postes-clés au niveau national ou international.

Fiscalité et pouvoir d'achat: une baisse fiscale d'une ampleur inégalée depuis l'entrée en souveraineté du canton est mise en œuvre. Introduite par étapes et sans réduire les prestations de l'Etat, elle bénéficie à l'ensemble des contribuables jurassiens, en particulier aux familles, aux entreprises et aux investisseurs qui développent des projets innovants dans le Jura. Cet investissement, qui atteindra pleinement ses effets avec l'adhésion des communes, vise à augmenter le pouvoir d'achat, mais aussi à attirer de nouveaux contribuables dans le Jura pour rééquilibrer l'assiette fiscale. En parallèle, des mesures sont prises contre les très bas salaires pratiqués par une petite minorité d'entreprises.

Nature et santé: le Jura, pays vert par excellence, se positionne comme un canton de référence en matière de valorisation de ses espaces naturels. Il définit une stratégie énergétique lui permettant de s'approvisionner de manière indépendante et sans recours à l'énergie nucléaire, favorise la production d'énergies renouvelables, soutient les entreprises actives dans les technologies propres (cleantechs) et renforce les mesures favorisant les économies d'énergie. L'action de l'Etat se focalise également sur les thématiques de l'eau, du bien-être/santé et de la remise en forme.

Economie et formation: le pôle horlogerie-microtechnique, à l'origine d'un savoir-faire exceptionnel et reconnu, est soutenu dans ses développements futurs et la formation dans les domaines techniques est renforcée. Les projets de diversification dans les domaines connexes que sont notamment les technologies médicales et les technologies propres sont encouragés. La formation des jeunes mise sur le plurilinguisme, la formation des élèves en difficulté et les formations tertiaires avec la construction d'un nouveau campus à Delémont.

Des investissements portés à 75 millions de francs par an

La stratégie du Gouvernement implique de porter le montant annuel des investissements de quelque 45 millions aujourd'hui à 75 millions de francs, incluant la baisse fiscale, soit un total sur cinq ans de quelque 370 millions de francs. Il s'agit d'un effort conséquent qui doit permettre de rendre la région attractive pour les personnes et les entreprises dès lors qu'elle possèdera des voies de communication performantes. L'ensemble des investissements prévus bénéficieront en grande partie aux entreprises et commerces jurassiens. Cela est vrai également de la baisse fiscale, puisque l'argent supplémentaire à disposition sera dépensé ou investi en grande partie dans la région. Avec une attractivité accrue, le parc immobilier sera également valorisé.

Selon les éléments connus à ce jour, le compte de fonctionnement présentera un résultat négatif jusqu'en 2015 avant de se rééquilibrer grâce aux effets positifs des différentes mesures d'attractivité. La dette, stabilisée aujourd'hui à environ 250 millions de francs, connaîtra une augmentation contenue pour atteindre quelque 300 millions de francs en 2016, avant de se réduire à nouveau progressivement.

Les voies de communication, mises en service progressivement jusqu'en 2015, seront un vecteur de développement pour le Jura. Mais seules, elles ne suffiront pas. C'est pourquoi le Gouvernement a défini une stratégie pour accompagner efficacement les changements à venir. Elle s'appuie sur les valeurs et les atouts spécifiques du Jura et actionne les leviers conférés par la souveraineté cantonale en matière fiscale, de formation, de développement des réseaux et de politique d'image.

Le Gouvernement souhaite que sa vision pour l'avenir du Jura soit partagée par le plus grand nombre d'acteurs politiques et économiques et par la population, afin qu'elle puisse répondre aux attentes des Jurassiennes et des Jurassiens. Il va s'engager dans cette voie avec confiance et enthousiasme.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014