République et canton du Jura

Nouvelle prestation du fonds pour le soutien aux formations professionnelles

Date : 21.06.2011 11:31:00

Delémont, le 21 juin 2011

Chaque année, plusieurs collaborateurs expérimentés qui ne bénéficient pas d'une formation certifiée dans leur domaine d'activité se présentent aux examens de fin d'apprentissage, sans avoir suivi la formation préalable, en vue d'obtenir un titre formel reconnu (CFC sans apprentissage ou "article 32"). Le fonds pour le soutien aux formations professionnelles a décidé d’encourager ce type de démarche et de soutenir, par le versement d'indemnités, les entreprises qui s’y engagent. L’objectif de cette mesure, la première initiée par le fonds dans ce sens, est de soutenir l’accession à la formation professionnelle et de contribuer à élever le niveau de qualification des personnes dans les entreprises jurassiennes.

 
Il n’est pas toujours évident pour les entreprises et leurs collaborateurs de s’engager dans cette voie de formation, appelée aussi CFC sans apprentissage ou "article 32", du nom de l’article éponyme de l’Ordonnance fédérale sur la formation professionnelle. Le travail à fournir est important pour les candidats et le temps à y consacrer peut être rédhibitoire pour les entreprises. En couvrant une partie des frais de formation et de la "perte de gain", le fonds pour le soutien aux formations professionnelles veut inciter et encourager les entreprises jurassiennes à engager leurs collaborateurs sans titre de formation reconnu dans cette démarche.

L'entreprise qui contribue au fonds percevra 200 francs par jour de travail mis à disposition de son collaborateur pour les actions suivantes : suivi de cours professionnels, préparation des examens et présentation aux examens. Le montant maximal par candidat pour l'ensemble de la procédure, qui mène à l’obtention du certificat fédéral de capacité (CFC) ou de l’attestation fédérale de formation professionnelle (AFP), est de 4'000 francs. Afin d'obtenir l'indemnité, l'entreprise doit adresser une demande à l'administration du fonds au plus tard quatre mois après la présentation aux examens. En cas de doute, elle peut également demander un préavis du Conseil de direction du fonds. Les documents correspondants sont disponibles sur le site Internet www.jura.ch/fonds.

A titre d'illustration, seize collaborateurs expérimentés se présenteront cette année aux examens finaux sans apprentissage préalable en vue d'obtenir un CFC ou une AFP. Ils étaient dix en 2010 et douze en 2009. Avec cette mesure, le Conseil de direction du fonds composé de représentants de l'Etat, des associations patronales et des syndicats entend soutenir encore plus les entreprises formatrices jurassiennes.

Pour rappel, le fonds pour le soutien aux formations professionnelles soutient les entreprises formatrices grâce au prélèvement d'une contribution auprès de toutes les entreprises jurassiennes, à l’exception de celles qui disposent déjà de leur propre système de soutien. Entré en vigueur en 2008, il finance une partie des cours interentreprises, les frais d'examens, les cours pour formateurs en entreprise, des projets particuliers sur requête et, désormais, cette nouvelle prestation.

En 2010, il a enregistré pour 770'000 francs de contributions, dont près de 450'000 francs sont redistribués dans les prestations énumérées ci-avant. A l’avenir, il souhaite davantage se faire connaître et encourager les demandes ponctuelles d’entreprises ou d’associations liées à des projets ou actions en faveur de la formation professionnelle.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014