République et canton du Jura

Rentrée scolaire 2011 sous le signe de l'école romande

Date : 19.08.2011 10:00:00

Delémont, le 19 août 2011

La rentrée scolaire 2011 à l'école enfantine et en scolarité obligatoire dans le Canton du Jura est marquée par l'entrée en vigueur progressive du nouveau plan d'études romands (PER) à l'école enfantine et aux degrés 3P et 7S. Cette introduction est planifiée sur trois ans et est accompagnée par l'introduction de nouveaux moyens d'enseignement romands. Il s'agit d'un moment historique en Suisse et plus particulièrement en Suisse romande, puisque le PER est le premier plan d'études régional à être mis en oeuvre, conformément au concordat HarmoS et à la Convention scolaire romande.
 

L'introduction du PER dans les cantons de Suisse romande devrait donc être achevé en 2014 et concernera alors tous les élèves fréquentant l'école obligatoire dans la partie francophone du pays. Cet événement s'inscrit dans la volonté d'harmonisation de la scolarité obligatoire initiée par la Conférence des chefs des départements de l'instruction publique (CDIP), en accord avec la Confédération (votation du 21 mai 2006 sur les articles constitutionnels relatifs à l'éducation). L'introduction du PER marque ainsi le début du processus de mise en oeuvre de la Convention scolaire romande.

Parmi les autres nouveautés de la rentrée jurassienne, la grille horaire de l'école secondaire est modifiée, avec une 3e leçon d'éducation physique en 8S. Cette modification s'inscrit dans une démarche de continuité et de cohérence (33 leçons pour les trois degrés de l'école secondaire) initiée dès 2005, de mise en conformité avec les exigences fédérales pour l'éducation physique et de rapprochement de la dotation globale en vigueur dans les autres cantons romands. Elle respecte la volonté du Parlement jurassien exprimée lors du débat sur la Loi visant à encourager les activités physiques et le sport.

La carte scolaire est stabilisée depuis 2010, avec trente-neuf cercles scolaires primaires, mais les effectifs continuent de diminuer à l'école enfantine et primaire (- 74 élèves) et on comptera 8,5 classes de moins. Malgré la diminution des effectifs dus à la démographie, la carte scolaire permet le maintien d'une organisation pédagogique avec des classes à un ou deux degrés à l'école enfantine et primaire. La diminution à l'école enfantine (une trentaine d'élèves) est provisoire et, dès 2013, les effectifs devraient se stabiliser. En une quinzaine d'années, l'école enfantine aura perdu quelque 350 élèves (- 20%). A l'école primaire, on compte une quarantaine d'élèves en moins. Depuis les années 2000, l'école primaire a vu ses effectifs diminuer de 600 élèves (-12%). La diminution devrait se poursuivre jusqu'en 2015. A l'école secondaire, les effectifs sont stables depuis quatre ans. Ils devraient diminuer dès 2013.

L'enquête du Centre d'orientation scolaire et professionnelle sur les élèves libérables de la scolarité obligatoire offre un panorama général des orientations choisies par les élèves au terme de leur scolarité. L'effort important fait sur l'offre des places d'apprentissage, mais également sur la préparation et l'encadrement des élèves dans le processus d'orientation et de recherche d'une place, donne de bons résultats. Près de 98% des jeunes jurassiens (453 filles et 504 garçons) s'engageront dans une formation scolaire ou professionnelle du secondaire II ou dans une solution transitoire à la prochaine rentrée scolaire. 77% d'entre eux pourront réaliser directement leur projet en commençant un apprentissage ou en entrant dans une école du secondaire II. Le recours à une solution transitoire est stable (21,6%). Il n'y a donc que très peu d'élèves qui terminent leur scolarité sans projet ou sans solution concrète (moins de 0,5% des élèves).

Autres éléments marquants pour 2011-2012

L'action du Département en 2011-2012 portera principalement sur trois axes, avec la mise en œuvre des accords suisses et romands, du programme de législature cantonal 2011-2015 et des projets spécifiques du Département.

L'année scolaire 2011-2012 sera également particulière dans le sens où elle sera la dernière avant l'entrée en vigueur d'HarmoS et de la Convention scolaire romande. Pour rappel, l'effet principal d'HarmoS sera l'introduction de la scolarité obligatoire dès quatre ans. Le Parlement se verra remettre cet automne le projet de modification de la loi scolaire pour mettre cette dernière en conformité avec ces deux accords intercantonaux. Dans le même temps, le rapport sur la pédagogie spécialisée sera mis en consultation, dossier qui sera ensuite transmis au Parlement (ratification et modification de la loi scolaire). Les premières modifications interviendraient dès l'année scolaire 2012-2013.

Un des trois axes prioritaires du domaine Economie et Formation du Programme de législature 2011-2015 porte sur le "Projet professionnel" pour les élèves de profil à exigences élémentaires, qui débutera en 2012-2013, et sur la poursuite des efforts en matière d'apprentissage des langues, l'allemand faisant l'objet d'une attention particulière autour du projet-pilote de filière bilingue, appelé à évoluer avec un projet dans chaque district et une ouverture aux élèves francophones.

Dans les dossiers du Département, le projet "Arrondissements", deuxième phase du projet carte scolaire, devrait être mis en consultation cette année encore. Les projets liés à la prise en charge socio-éducatives seront également poursuivis et développés.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014