République et canton du Jura

Bilan positif du Schéma directeur des Systèmes d'Information (SI) 2008-2010

Date : 04.04.2012 11:45:00

Delémont, le 4 avril 2012

Le Gouvernement tire un bilan positif de la mise en œuvre de l'ambitieux Schéma directeur des Systèmes d'Information (SI). Philippe Receveur, ministre en charge de l'informatique, et Matthieu Lachat, chef du Service de l'informatique (SDI), ont présenté aujourd'hui (mercredi 4 avril) les principales réalisations effectuées entre 2008 et 2010. Il ressort que les objectifs ont été tenus et que 258 projets ont été réalisés. L'externalisation puis l'hébergement et l'exploitation d'une partie de l'infrastructure ont eu de nombreux impacts positifs en matière d'emploi local notamment. Dans le domaine de la cyberadministration, des avancées significatives ont été réalisées, comme l'ouverture du guichet virtuel à l'intention des professionnels, la création du registre des habitants ou encore de l'automate de taxation pour les dossiers fiscaux.
 

Depuis 2006, le Service de l'informatique cantonal a revu son organisation, en mettant l'accent sur les compétences et en définissant plus précisément les rôles et responsabilités de chaque équipe. La vision du SDI se veut centrée sur les citoyens-nes en tenant compte des enjeux métiers de l'administration et la capacité offerte par les technologies d'information et de communication (TIC). L'externalisation qui a concerné d'abord des activités de développement, puis l'hébergement et l'exploitation d'une partie de l'infrastructure, a eu de nombreux impacts positifs. Elle a permis au SDI de se recentrer sur ses clients et sur les tâches à valeur ajoutée, et de créer de l'emploi local.

Bien que la taille et les ressources financières n'ont pas évolué de manière significative, le SDI a accompagné et répondu avec succès non seulement à une demande croissante de l'activité, mais aussi à une demande de mutualisation de son infrastructure aussi bien au niveau cantonal avec les institutions parapubliques ou intercantonales. Ces collaborations ont amené de nombreuses synergies bénéfiques pour toutes les parties.

En termes de projets innovants, 258 exigeant un suivi particulier ont été réalisés. A cela s'ajoutent des avancées significatives dans le domaine de la cyberadministration, avec en particulier le guichet virtuel à l'attention des professionnels (2007), le registre des habitants (2010) et l'automate de taxation pour les dossiers fiscaux (2010).

Depuis quelques années, le SDI entreprend la consolidation de son infrastructure. Plus de la moitié des dépenses en matière d'investissement y ont été consacrées. Ceci s'est accompagné d'un gros travail dans le domaine de la sécurité des SI à travers des démarches de sensibilisation et de gestion pour faire face à des risques informatiques en constant mouvement.

Dans un domaine en pleine mutation, où la gestion exige une flexibilité et une agilité permanentes, le schéma directeur recommandait l'autonomisation accrue du SDI. A cet effet un plan d'affaires a été défini en 2011 et validé par le Gouvernement. Il est basé sur une analyse poussée de la situation financière du Service et la définition d'une feuille de route pour tendre vers une autonomie accrue et maîtrisée.

Le SDI dispose désormais des fondations nécessaires pour accompagner les Services dans la mise en place des nouvelles technologies pour plus d'ouverture et d'efficacité. Il  s'efforce d'être toujours à la pointe de la modernité et se positionne comme un véritable partenaire des projets de changement pour le Canton.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014