République et canton du Jura

Une maturité gymnasiale bilingue inédite entre le Jura et Bâle-Campagne

Date : 05.03.2012 09:59:00

Delémont, le 5 mars 2012

Le Gouvernement a transmis au Parlement un message visant à mettre en oeuvre un projet-pilote de maturité gymnasiale bilingue entre les cantons du Jura et de Bâle-Campagne. Un projet inédit qui verra, dès la rentrée scolaire 2012, des élèves jurassiens et bâlois suivre ensemble un cursus de quatre ans entre les gymnases de Laufon et de Porrentruy. Un réel intérêt des élèves et des parents pour cette filière est déjà perceptible aussi bien du côté jurassien que bâlois.

 
Le Gouvernement soumet au Parlement un projet de convention intercantonale entre les cantons de Bâle-Campagne et du Jura visant à démarrer une expérience-pilote, d'une durée de cinq ans, de maturité gymnasiale bilingue commune au Regionales Gymnasium Laufental-Thierstein à Laufon et à la division lycéenne du Centre jurassien d’enseignement et de formation.

Le projet de maturité gymnasiale bilingue participe de la volonté politique de l'Etat jurassien, dans les domaines de l'éducation et de la formation, de se rapprocher et de promouvoir les échanges linguistiques et scolaires avec le Nord-Ouest de la Suisse. Il s'agit de valoriser l'apprentissage de la langue 2 (allemand) de manière originale en se servant d'elle comme vecteur de communication dans diverses disciplines, ainsi que de permettre aux élèves de vivre une expérience de vie multiculturelle. Sa finalité est aussi de faciliter par la suite aux étudiants jurassiens l’accès à des formations supérieures du Nord-Ouest de la Suisse, en particulier l'Université de Bâle et les filières des hautes écoles spécialisées (FHNW).

Concrètement, dès la rentrée scolaire 2012, un cursus de maturité gymnasiale bilingue allemand-français, en immersion, sera ouvert à la fois à des élèves bâlois et jurassiens. Les élèves issus des deux cantons débuteront leur formation et seront réunis dans une même classe en 9ème année (11ème HarmoS) au gymnase de Laufon, durant deux ans, et la poursuivront au Lycée cantonal de Porrentruy à partir de la deuxième année jusqu’à l’obtention de leur certificat de maturité gymnasiale.

Par rapport à la maturité gymnasiale bilingue offerte actuellement au Lycée cantonal, l'enseignement dans la langue allemande sera plus approfondi et s'effectuera en immersion dans un plus grand nombre de branches. Ainsi l'élève suivra donc l'enseignement gymnasial dans la langue principale du lieu où il est scolarisé, même si certaines branches seront dispensées en allemand ou en français durant tout le cursus. Deux options spécifiques (OS) sont prévues - économie-droit et biologie-chimie  - et les élèves choisiront leur option complémentaire (OC) en deuxième année lorsqu’ils intégreront le Lycée cantonal. Quant aux examens de maturité gymnasiale, ils se dérouleront conformément à ceux du Lycée cantonal.

Pour être admis dans la filière, les conditions fixées sont les mêmes que celles d’une admission ordinaire au Lycée cantonal, mais une année plus tôt, soit en fin de premier semestre de 8ème année. Une sélection devra parfois s'opérer puisque le nombre d'élèves admis chaque année est fixé à dix par canton. Un cours d'allemand, dispensé lors du deuxième semestre de la 8ème année, permettra de bien préparer les élèves jurassiens admis dans cette filière à leur passage à Laufon.

Par la suite, les élèves jurassiens bénéficieront de leçons d'appui en allemand in situ. Pour ce qui a trait aux indemnités de déplacement, ils en bénéficieront la première année, comme pour les élèves de la scolarité obligatoire. Cependant, dès la deuxième année, leur statut sera assimilé à celui d'un étudiant fréquentant une formation de niveau secondaire II dans le canton du Jura.

Le projet est particulièrement enthousiasmant dans sa conception et sa spécificité puisqu’il s'agit aussi d'une démarche unique en Suisse, à ce degré d'enseignement, s’agissant notamment d'une collaboration intercantonale entre deux cantons de langues différentes. Ce caractère innovant lui a d’ailleurs valu le soutien de l’Office fédéral de la culture et de la Conférence des directeurs de l'instruction publique (CDIP)

Un groupe de suivi accompagnera le projet et sera en charge d'établir un bilan dans les trois mois suivant les premiers examens de maturité gymnasiale en 2016. C'est sur la base de celui-ci que les autorités des deux cantons décideront de la poursuite ou non de la filière.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014