République et canton du Jura

Résultat 2012: léger déficit malgré la maîtrise budgétaire et la hausse des recettes fiscales

Date : 06.03.2013 11:01:00

Delémont, le 6 mars 2013

Les comptes 2012 de l’Etat jurassien bouclent sur un déficit de 7,1 millions de francs. Le budget prévoyait, dans un contexte incertain, un excédent de charges de 3,2 millions de francs. La progression des charges des hospitalisations extérieures de 8,1 millions par rapport aux prévisions a difficilement pu être compensée par la bonne évolution des recettes fiscales. Les charges sur lesquelles l'Etat exerce une influence directe sont maîtrisées.


Pour anticiper le changement du système de financement des hôpitaux au 1er janvier 2012 et en absence d'un recul suffisant, le budget 2012 escomptait pour les hospitalisations extérieures une progression de l'ordre de 5 millions par rapport aux comptes 2011. Les coûts supplémentaires s’élèvent finalement à 13 millions soit 8 millions de plus que prévu. Malgré cet effet, les charges globales demeurent maîtrisées avec un écart de 8,4 millions ou de 1% par rapport au budget.

Les revenus représentent un total de 841,7 millions de francs, soit 0,5% de plus que planifié au budget. Les rentrées fiscales des personnes morales affichent une augmentation par rapport aux prévisions de 5,6 millions (+13%) et 7,9 millions (+20%) par rapport à 2011. La comparaison sur l'exercice précédent indique une progression des recettes des personnes physiques de 7,5 millions (+ 3,6%). Le dynamisme ainsi généré par les entreprises aux titres de contributeurs et d'employeurs permet de réduire quelque peu la dépendance financière du Jura à l'égard des parts fédérales.

L'Etat a réalisé des investissements sur le territoire cantonal à hauteur de 173 millions de francs. La charge nette pour l'Etat s’élève à 38 millions. Les routes et les bâtiments ont absorbé l’essentiel de ces montants, alors que l’Etat a également consacré 11,6 millions de francs à des tiers sous forme de subventions. Les principaux secteurs bénéficiaires sont l'agriculture, l’environnement, l’énergie et les transports.

Malgré le déficit, l'insuffisance de financement de 6,5 millions de francs est inférieure à celle de 2011. La dette brute se situe à 286,2 millions. Elle demeure à un niveau inférieur de moitié à celui de 2003. Les charges d’intérêts ont baissé par rapport à 2011 et se situent à un niveau inférieur au budget, grâce à des taux d’intérêt qui demeurent bas. Elles représentent désormais moins de 2% des recettes fiscales.

La situation financière de l’Etat jurassien est saine, mais les enjeux pour les années à venir sont importants. L’évolution de la conjoncture continuera d’avoir un impact significatif sur les finances publiques, qui devront intégrer également les attentes de la population jurassienne en matière fiscale et la nécessité, à long terme, de réduire la dépendance du Jura par rapport aux contributions de la Confédération. La prise en compte de ces différents paramètres implique une réflexion sur les  prestations actuellement offertes et celles planifiées.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014