République et canton du Jura

Activités 2014 de l'archéologie cantonale jurassienne

Date : 16.12.2014 10:15:00

La poursuite de la fouille de Courtételle-Saint-Maurice et l'achèvement dans les délais de celle de Delémont-Communance Sud constituent les points forts du bilan de l'archéologie cantonale pour l'année qui s'achève. Ces deux interventions "de sauvetage" se sont déroulées en amont de projets immobiliers, les vestiges étant menacés de destruction. Les collaborateurs de la Section d'archéologie et paléontologie de l'Office de la culture ont en outre effectué environ trente surveillances de chantiers de construction, dont une dizaine a mené à la documentation de vestiges archéologiques. La gestion des collections s'est poursuivie et ces dernières se sont enrichies d'une collection inédite de médaillons religieux datant entre le 15e et le 18e s., retrouvés à Courtételle-Saint-Maurice, ainsi que d'une cinquantaine de monnaies celtiques et romaines en bronze et en argent découvertes dans les environs de Cornol. Pour ce qui concerne les fouilles récemment achevées, une collaboration avec une étudiante de l'Université de Bâle a été mise en place pour l'étude d'une partie du site de Chevenez-Au Breuille. Enfin, il est important de signaler la sortie de trois Cahiers d'archéologie jurassienne, coédités avec la Société jurassienne d'Emulation, ainsi que la mise en consultation de la Loi sur le patrimoine archéologique et paléontologique (LPPAP), loi qui devrait être discutée par le Parlement durant le premier semestre 2015.


Le site d'habitat du Bronze final (env. 1000 av. J.-C.) de Delémont-Communance Sud a livré de nombreuses céramiques et ossements de faune qui constituent les seuls témoins de la vie quotidienne des habitants d'alors. Les habitations elles-mêmes, difficiles à déceler sur le terrain car fabriquées en matériaux périssables, pourraient avoir reposé sur des sablières basses.
Des vestiges (fragments de récipients, fossé) de l'Epoque romaine ont également été observés, de même qu'une zone de fosses d'extraction d'argile qui pourrait remonter, selon les datations C14 effectuées, au début de l'Epoque moderne. La fouille s'est terminée dans les délais planifiés, à la fin du mois d'août.

L'intervention de la Section sur la parcelle "Dos le Motie", rue Saint-Maurice à Courtételle, se révèle quant à elle très complexe. Il s'agit de la deuxième campagne de fouille consécutive, les travaux archéologiques ayant débuté au printemps 2013. Cette année, 350 structures, dont plus de 250 tombes à inhumation, ont été documentées et prélevées. Ces dernières, orientées est-ouest, correspondent aux derniers siècles d'occupation des cimetières entourant l'église Saint-Maurice, jusqu'à son abandon définitif vers 1740. Quelques sépultures ont permis d'attester l'utilisation de cercueils en bois clouté, le mobilier funéraire étant principalement constitué de chapelets, médailles et pendentifs à symbolique chrétienne (datation 15-18e s.).

Cinq cabanes en fosse, à vocation artisanale, ont également été mises au jour, de même qu'un bas foyer médiéval (8e-9e s.), attestant des activités pratiquées sur le site durant le Haut Moyen Age. Deux bâtiments maçonnés médiévaux, inconnus jusqu'alors, ont été découverts autour de l'église, en plus du mur d'enceinte, déjà documenté dans les années 70.
Il est prévu que les investigations de terrain se poursuivent de mars à août 2015 sur la zone située au sud de l'église. Elles permettront de documenter les niveaux d'occupation précoce du site, ainsi que la suite des sépultures mises au jour lors de la campagne 2014.

En parallèle, les travaux de terrassement en lien avec le projet immobilier devraient débuter sur les surfaces libérées par la Section d'archéologie et paléontologie.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014