République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement

Date : 28.03.2014 09:14:00

Plan sectoriel des transports : demande de conciliation auprès de la Confédération

Le Gouvernement demande au Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) l'ouverture d'une procédure de conciliation, prévue dans l'Ordonnance fédérale sur l'aménagement du territoire. En effet, les adaptations du plan sectoriel des transports, partie infrastructure rail, que la Confédération s'apprête à ratifier, ne tiennent pas compte de la position du Canton du Jura en ce qui concerne le devenir de la ligne ferroviaire Bienne-Delémont-Bâle.

La planification directrice cantonale prévoit que le canton du Jura soit intégré au réseau national avec une cadence de 30 minutes entre Bâle, Delémont et Bienne, ce qui ne sera possible que par une vue d'ensemble conduisant à la réalisation d'un ou plusieurs îlots de croisement. Or le plan sectoriel des transports se limite à prendre en compte les tronçons Bärschwil-Laufon et Zwingen-Grellingue, au motif que les autres tronçons ne répondent pas aux critères de pertinence, notamment financiers, établis par l'Office fédéral des transports. Cette situation risque de péjorer gravement l'attractivité du nœud principal de raccordement de Delémont et la desserte de la région par la limitation de la capacité de circulation sur les tronçons à voie unique. Le Canton conteste fermement l'appréciation faite par la Confédération et demande que la ligne soit considérée dans son ensemble, de manière à inscrire tous les ilots de croisement dans les priorités du plan sectoriel.

Le Gouvernement autorise la Police cantonale à se doter d'un dispositif incapacitant (TASER)

La Police cantonale jurassienne dotera son groupe d’intervention de deux exemplaires d'un dispositif incapacitant (TASER).

Les activités du Groupe d'intervention de ces deux dernières années ont révélé le manque évident d'un important équipement dans la liste des moyens de contrainte, ceci notamment lors d'engagements particuliers nécessitant le recours à une arme à feu. En ce début d'année, ce même groupe a dès lors reçu pour mission de la part du Commandant de la Police d'évaluer les besoins et d'établir le cahier des charges relatif à ce matériel.

Le choix se portera sur un appareil de dernière génération correspondant aux critères des recommandations de la Conférence Latine des Chefs des Départements de Justice et Police (CLDJP) et de l'Institut Suisse de Police (ISP). Il sied de relever que les dispositifs les plus récents sont équipés d'une caméra qui enregistre toutes interventions. Seuls les gendarmes du Groupe d'intervention bénéficiant de la formation requise seront habilités à utiliser ce nouveau moyen de contrainte.

En se dotant d'un dispositif incapacitant (TASER), la Police cantonale jurassienne, dernière police romande à ne pas posséder un tel outil, disposera d'un moyen alternatif permettant d'éviter le recours à une arme létale pour mener à bien certaines de ses missions les plus délicates.

Accueil d’une délégation valdôtaine dans le Jura

Le Gouvernement a octroyé une contribution financière de 5'000 francs au Mouvement autonomiste jurassien pour l'accueil, lors de la 67e Fête du peuple jurassien en septembre prochain, d'une délégation valdotaine.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014