République et canton du Jura

Parc d’Innovation Suisse région Suisse du Nord-Ouest à Allschwil

Date : 31.03.2014 08:08:00

Les trois cantons, Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Jura ont élaboré, ensemble avec la Chambre de commerce des deux Bâle, un dossier pour la création du Parc d’innovation suisse de la région Suisse du Nord-Ouest, avec siège principal à Allschwil, Bâle-Campagne. Les trois cantons posent ainsi une candidature commune à Berne pour obtenir un site dans le réseau du parc national d’innovation. Initialement, l’accent sera mis sur le thème des sciences de la vie et des technologies les supportant. Le projet peut également compter sur le soutien sans faille de partenaires solides de la sphère économique et scientifique de la région.


Le projet d’un parc national d’innovation, initié par la Confédération en 2011, devrait permettre de créer un outil pour la promotion de l’innovation. Après une étude conceptuelle, effectuée en 2013, les trois cantons Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Jura ont introduit auprès de la Conférence des chefs des Départements cantonaux de l’économie publique (CDEP) à Berne un dossier de candidature, élaboré de concert avec la Chambre de commerce des deux Bâle. Car, aussi bien pour les cantons que pour la Chambre de commerce, il est évident que la région de la Suisse du Nord-Ouest est prédestinée à participer à ce projet.

Thèmes principaux et partenaires
Le Parc d’innovation suisse, région Suisse du Nord-Ouest (PIS CHNO) devrait focaliser ses activités sur le domaine «Biomedical Engineering, Sciences and Technologies (BEST)» qui comprend non seulement les sciences de la vie classiques mais également les technologies et les nouvelles combinaisons et interfaces qui s’y sont intégrées. L’Université de Bâle envisage de développer dans le PIS CHNO d’importants projets de recherche dans le domaine de la technique médicale et proches de l’industrie et de créer ainsi la première cellule de l’innovation. Quatre nouveaux groupes de recherche devront être formés et intégrés dans deux chaires professorales déjà existantes. D’importants moyens tiers sont nécessaires à cet effet. Cette première cellule d’innovation permet au PIS CHNO de mettre en place son réseau entre les chercheurs et les développeurs des hautes écoles et des entreprises. Ensuite, d’autres acteurs réputés des hautes écoles et de l’industrie, de Suisse ou de l’étranger pourront les rejoindre.
Parmi les partenaires scientifiques qui souhaitent soutenir le PIS CHNO, on peut citer les hautes écoles implantées dans la région, telles que l’Université de Bâle ou la «Fachhochschule Nordwestschweiz». En outre, le «Department of Biosystems Science and Engineering (D-BSSE)» de l’ETH Zurich, le renommé Institut tropical et de santé publique suisse ainsi que le «Swiss Institute for Computer Assisted Surgery» à Delémont ont signé une déclaration d’intention (Letter of Intent) de collaboration avec le PIS CHNO. L’hôpital universitaire de Bâle, ainsi que l’hôpital cantonal de Bâle-Campagne apportent également leur soutien au PIS CHNO. Actelion, Roche et Novartis sont les représentants de l’industrie qui ont également confirmé leur soutien.

Site
Dans une première étape, la zone de Bachgraben à Allschwil, canton de Bâle-Campagne récolte les faveurs pour le site principal. Dans la région entre Allschwil (BL) et Bâle (BS) où les activités
industrielles, commerciales et le secteur des services sont en plein essor, il est possible de louer un étage (2’000-3’000 m2), complètement équipé, dans un laboratoire ultramoderne déjà existant, et de l’exploiter comme «site initial» dès 2015.
Comme site définitif du PIS CHNO et à proximité du site initial, la zone dispose de 3’000-4’000m2 pour une première étape et de 15’000-25’000m2 pour les étapes ultérieures, de surface constructible et aménageable. Le canton de Bâle-Ville (Klybeck et Rosental) et le canton du Jura (Innodel, Delémont), disposent encore d’autres sites avec un potentiel de développement à long terme.

Financement
Pour le développement, la planification, la construction, l’adaptation de l’infrastructure et
l’exploitation du PIS CHNO, les cantons de Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Jura prévoient d’investir, sous forme d’un financement d’incitation et pour une période de cinq ans, des sommes substantielles. De la part de la Confédération, ils attendent un soutien dans le cadre de la Loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI) ainsi que l’égalité de traitement de tous les sites potentiels pour un parc national de l’innovation. A la fin de la période  de cinq ans, le PIS CHNO devra fonctionner de façon autonome et s’autofinancer avec les loyers collectés auprès des utilisateurs des installations du parc. Il devra être géré selon les principes entrepreneuriaux et donc s’autofinancer et opérer de manière indépendante.

Suite des travaux
Pendant les prochains mois, nous entreprendrons les démarches nécessaires pour la création de l’association et le financement et le développement du PIS CHNO. Idéalement, le PIS CHNO s’installera sur son site initial à Bachgraben début 2015 et sur son site définitif, au milieu de 2018. Au niveau fédéral, la CDEP prévoit de transmettre le concept d’implémentation consolidé du parc national d’innovation au Département fédéral, de l’économie, de la formation et la recherche (DEFR). Sur la base de ce concept d’implémentation, le DEFR élaborera de son côté un message spécial pour la création du parc national de l’innovation que le Conseil fédéral transmettra fin 2014 aux Chambres fédérales qui devront l’examiner en 2015.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014