CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Le Jura participe à la création du Parc d’innovation de la Suisse du Nord-Ouest (SIP NWCH

Date : 26.05.2015 09:57:00

Le Gouvernement jurassien demande au Parlement d’accepter la souscription au capital des sociétés qui poursuivront le déploiement du SIP NWCH. Le Jura assume un rôle de leader puisqu’il est le premier canton suisse à se positionner ainsi, démontrant ses ambitions en matière de développement de son économie, basé sur l’innovation, la recherche, l’ouverture nécessaire à l’international et la coopération voulue avec la région bâloise. Les premières étapes, pilotées pour le Jura par Creapole SA, ont été couronnées de succès puisque le SIP NWCH a été admis dans la configuration de départ fixée par la Confédération pour le parc au niveau national et dès lors que les premiers projets R&D, associant hautes écoles et entreprises, ont déjà débuté leurs activités. Dorénavant, tout doit être entrepris afin d’atteindre les effets attendus en termes de rayonnement, d’attractivité, d’implantation de projets, associant les partenaires locaux et visant le développement économique régional.


L’innovation est une nécessité incontournable en Suisse, tout comme la diversification des activités et de la recherche. Même si les compétences et des infrastructures existent, cela ne suffit pas pour affronter l’avenir. Partant, la Confédération a défini un concept de parcs d’innovation permettant la réalisation de projets R&D, associant sur une même plateforme les hautes écoles et les entreprises. Les nouvelles structures à mettre en place se distinguent donc des parcs technologiques et d’affaires traditionnels. Le Conseil fédéral a transmis son message aux Chambres le 6 mars 2015. Les travaux de traitement ont déjà commencé. Les décisions attendues avant la fin de cette année doivent permettre d’adopter le concept, les outils nécessaires et d’arrêter la configuration de départ. Celle-ci est constituée des projets des deux Ecoles polytechniques fédérales (EPF), du Park InnovAAre et du SIP NWCH. Pour autant, la Confédération entend se limiter à un rôle subsidiaire, laissant la réalisation aux cantons porteurs. L’organisation faîtière « Swiss Innovation Park », voulue par la législation fédérale et qui exercera principalement un rôle de coordination entre les parcs et de promotion à l’international, a été constituée le 2 mars dernier.

Connaissant les investissements faits chaque année, le nombre d’entreprises, d’emplois et de chercheurs actifs dans la région, la Suisse du Nord-Ouest était prédestinée à l’implantation d’un parc. C’est la raison pour laquelle l’Association « SIP NWCH » a été constituée par les Cantons du Jura, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne et avec la Chambre de commerce des deux Bâle. Elle a défini le concept, élaboré le dossier de candidature, arrêté les sites d’implantation (Allschwil (BL), Innodel (JU), Klybeck/Rosental(BS)) et déjà accueilli les premiers locataires au début mai 2015. Elle s’est par ailleurs déjà associée à plus de vingt partenaires dans l’industrie, les hautes écoles, les instituts de recherche, les réseaux d’innovation et les centres de compétences. Le SIP NWCH entend offrir les interactions nécessaires à la recherche et à l’innovation dans les sciences de la vie (biochimie et biotechnologie, médecine et medtech, pharma, micro- et nanotechnologies, agrochimie) et les technologies appliquées.

Pour être attractive et avoir du succès avec ses locataires, la plateforme doit leur offrir des surfaces laboratoires soit de base, soit dédiées à certains projets ou collaboratives, des infrastructures communes et des prestations d’accompagnement, de soutien, d’échanges et de mises en réseaux. En finalité, les projets R&D doivent déboucher sur la création de structures indépendantes (spin-off) et d’emplois à haute valeur ajoutée. La gouvernance du SIP NWCH sera mise sur pied jusqu’à la fin de l’année 2015. Les rôles et responsabilités de gestion, de promotion, de sélection, d’animation et de support seront répartis entre une société anonyme et une fondation au sein desquelles le Jura déléguera ses représentants.

Les activités ont déjà démarré sur plus de 4'000 m2 sur le site initial au Bachgraben à Allschwil (BL). Un bâtiment complémentaire sera construit dès 2017 dans cette zone de référence au niveau mondial. Un deuxième bâtiment sera édifié dès 2018 par le SIP NWCH dans la zone Innodel à Courroux. Enfin, il est prévu d’ériger des surfaces à Bâle-Ville dès 2020, vraisemblablement dans les zones Klybeck et Rosental. D’un point de vue financier, le SIP NWCH est autofinancé pour son exploitation et les trois cantons partenaires ne verseront pas de contributions périodiques. Ils interviennent par contre dans le montage des sociétés en souscrivant au capital et en investissant chacun une somme pour les constructions à réaliser. Les efforts des cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne se montent chacun à 13 millions de francs pour la souscription et la construction à Allschwil. Le Canton du Jura, au-delà de sa participation de 400'000 francs faisant l’objet de la présente demande au Parlement, débloquera une somme de 600'000 au titre de la loi sur la politique régionale (LPR), pour soutenir la construction située dans la zone Innodel.

Le Gouvernement jurassien accorde une priorité stratégique première à la réalisation du SIP NWCH. Cet objet est pleinement conforme aux axes fixés dans le programme de législature. Il favorise la réalisation d’une très large majorité des douze mesures arrêtées dans le 6e programme de développement économique. Il est attendu que ce centre de recherche, déjà en activité, provoque des effets de rayonnement et de renommée internationale, offre des opportunités à nos entreprises de participer à des projets concrets R&D, constitue des partenariats effectifs en termes scientifiques, de prototypage, d’industrialisation et de commercialisation et fasse appel enfin aux entreprises de la région pour la construction. Les travaux préparatoires pour le Canton du Jura ont été menés avec succès par le Département de l’Economie et de la Coopération avec le soutien de Creapole SA. Cette société sera amenée à poursuivre ses efforts afin de préserver au canton un rôle de leader dans le développement et les structures du SIP NWCH et en fournissant des prestations d’accompagnement aux futurs porteurs de projets.

Un fort signal politique du Jura est ainsi adressé aujourd’hui aux deux cantons partenaires bâlois, signifiant l’engagement et la motivation du Jura dans une entreprise commune exemplaire, aux Chambres fédérales, les invitant à adopter le message du Conseil fédéral, à l’Association nationale « Swiss Innovation Park », aux autres cantons porteurs de projets, aux acteurs de l’économie et enfin au monde scientifique et de la recherche : le développement de la région par la recherche et l’innovation est incontournable.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014