CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Les cantons de Fribourg, du Jura et de Neuchâtel créent le Centre interrégional de formation de police

Date : 24.09.2015 11:00:00

C’est une nouvelle étape – majeure – que les cantons de Fribourg, du Jura et de Neuchâtel ont franchi dans leur collaboration en matière de formation des aspirant-e-s de police. En vertu d’une convention intercantonale signée ce jeudi matin à Morat, ils ont donné naissance au Centre interrégional de formation de police (CIFPOL). Si la formation continuera à être donnée sur les deux sites actuels de Colombier et Fribourg, un directeur commun a été nommé en la personne du major Emre Ertan. Il aura notamment pour tâche de proposer la structure et l’organisation définitive du centre.


Le 1er octobre prochain naîtra le Centre interrégional de formation de police (CIFPOL), issu de l’union de l’Ecole d’aspirants de police (EAP) de Fribourg et de l’Ecole régionale d’aspirants de police (ERAP) de Colombier (NE). Cette création constitue une étape majeure de la collaboration entre les cantons de Fribourg, du Jura et de Neuchâtel en matière de formation des aspirant-e-s de police. Une collaboration entamée en octobre 2013 déjà par le biais d’une convention qui lançait un processus d’harmonisation de la formation dispensée par les deux écoles et de mise sur pied de cours et activités communs.

La création de cette nouvelle école commune fait l’objet d’une convention intercantonale, signée ce jeudi matin à Morat au nom de leur Gouvernement respectif par MM. Erwin Jutzet, Président du Conseil d’Etat et Directeur de la sécurité et de la justice du canton de Fribourg, Charles Juillard, Ministre des finances, de la justice et de la police de la République et Canton du Jura, et Alain Ribaux, Conseiller d’Etat et Chef du Département de la justice, de la sécurité et de la culture de la République et Canton de Neuchâtel.

Le major Emre Ertan nommé directeur
Le CIFPOL va connaître une première phase jusqu’à fin 2016. Durant cette période, les deux sites de formation de Colombier et Fribourg, réunis dans la nouvelle entité, seront placés sous la conduite d’un nouveau directeur, en la personne du major Emre Ertan, adjoint du commandant et chef des services du commandement de la Police neuchâteloise. Il aura pour tâche de diriger le CIFPOL, de finaliser l’harmonisation de la formation et de représenter le CIFPOL au sein des instances intercantonales de formation policière, mais également de gérer le processus d’élaboration du statut, de la structure et de l’organisation définitives du centre, dont l’entrée en vigueur est prévue au début 2017, après adoption par les autorités cantonales compétentes.

Dans ses tâches, le directeur du centre sera chapeauté par un comité de direction (CODIR) composé des commandants des trois polices cantonales, et présidé par le Commandant de la Police cantonale fribourgeoise Pierre Schuwey. Ce CODIR sera lui-même subordonné à un comité de pilotage (COPIL) composé des trois conseillers d’Etat en charge de la police et présidé par le Conseiller d’Etat fribourgeois Erwin Jutzet.

Synergies pour plus d’efficience
L’intensification de cette collaboration entre les trois cantons répond à l’objectif principal de renforcer encore la qualité de la formation de leurs aspirant-e-s de police en mettant sur pied une structure commune efficace et efficiente, bénéficiant des meilleures pratiques et compétences des deux entités originelles. Les synergies réalisables, mais aussi le maintien d’une grande proximité entre sites de formation et provenance des aspirant-e-s, permettront en outre de continuer à former un effectif annuel de 60 à 70 personnes pour un coût particulièrement avantageux. A moyen terme, le CIFPOL est également appelé à investir le domaine de la formation continue.

La création du CIFPOL s’inscrit dans le processus national de concentration de la formation policière dans des centres régionaux,  selon le concept général de formation dans le domaine de la police adopté par la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP). En Suisse alémanique, l’ensemble des aspirant-e-s sont formés dans deux centres, à Hitzkirch (LU) et à Amriswil (TG). En Suisse romande, la volonté de la Conférence latine des chefs des départements de justice et police (CLDJP) de créer un seul centre romand de formation bute pour l’heure sur l’impossibilité de trouver un site commun acceptable pour tous, mais demeure un objectif à long terme.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014