CREA - Image décorative CREA - Image décorative

Une semaine faste pour l'archéologie et la paléontologie jurassienne!

Date : 28.05.2015 17:15:00

Le site paléontologique du Banné à Porrentruy a été élu « site du mois » jeudi 28 mai par l'entreprise ArcheoConcept et l'association ArchaeoTourism2012. Le site jurassien devient ainsi le premier des douze lieux archéologiques ou paléontologiques d’importance nationale à être présenté dans le cadre du projet intitulé "site du mois".
Le jour précédent, le Parlement jurassien acceptait à l'unanimité la nouvelle loi sur la protection du patrimoine archéologique et paléontologique, soutenant ainsi la politique déterminée du canton. C'est une des premières fois en Suisse que ces deux domaines liés à la protection et à la gestion des vestiges enfouis sont associés dans une seule et même loi. Cette spécificité jurassienne est le reflet d'une des principales richesses du canton, qui renferme un patrimoine naturel et culturel unique, témoin d'une histoire retracée sur des centaines de millions d'années.


Le projet "site du mois" prévoit la valorisation de douze sites archéologiques ou paléontologiques suisses à travers un site web dédié (www.site-of-the-month.ch). Le but principal est de faire connaître ce patrimoine et de le promouvoir en tant que produit touristique, avec l'appui des partenaires régionaux. Le site choisi pour lancer cette opération est la fouille du Banné à Porrentruy, un satellite du projet JURASSICA. Ouvert au public, ce site permet aux fouilleurs amateurs de découvrir les fossiles d'invertébrés marins ayant peuplé la mer jurassique il y a 152 millions d'années.

La nouvelle loi sur la protection du patrimoine archéologique et paléontologique permettra quant à elle de rendre les procédures dans ce domaine plus transparentes. Ainsi, les sites archéologiques et paléontologiques identifiés seront désormais recensés dans un inventaire cantonal accessible au grand public, et leur gestion intégrée au mieux dans les procédures liées à l'aménagement du territoire. Les sites qui ne peuvent être conservés devront faire l'objet d'une étude scientifique avant leur destruction. Sous certaines conditions très spécifiques, les propriétaires concernés (collectivités publiques, entreprises et privés) pourront être amenés à participer au financement d'une telle étude. Enfin, l'Etat prendra des mesures pour garantir l'archivage durable des collections archéologiques et paléontologiques, et cherchera à promouvoir la mise en valeur de ce patrimoine.
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014