République et canton du Jura

Analyse de fonctionnement du SEN: vers un nouveau concept de gestion de l’école jurassienne

Date : 06.06.2016 14:30:00

Le rapport d’analyse de fonctionnement du service de l’enseignement (SEN) a été présenté lundi (6 juin) à la presse. Il met en évidence un certain nombre de dysfonctionnements au sein du service et préconise de réfléchir à un nouveau concept de gestion de l’école jurassienne. Ainsi, les tâches seraient réparties différemment entre tous les partenaires de l’école, avec une responsabilisation étendue des directions d’école. Le changement ne sera pas porté par l’actuel chef du SEN qui va réorienter sa carrière professionnelle. Dans l’immédiat aura lieu à mi-juin la première rencontre de mise en œuvre des résultats de l’analyse avec les différents acteurs, sous la conduite du responsable de l’analyse Daniel Christen.


Le mandat a été confié en début d’année par le Gouvernement au bureau spécialisé Sopromex Conseil, suite aux difficultés rencontrées par le SEN dans sa gestion et son organisation. L’objectif du mandat était d’identifier et d’analyser les dysfonctionnements, de proposer des pistes d’amélioration et de soutenir la mise en œuvre des recommandations. Le mandataire s’est appuyé sur la documentation existante pour réaliser son étude, ainsi que sur des entretiens avec les collaboratrices et collaborateurs du SEN et différents partenaires (directions d’écoles, syndicat). Les recommandations sont synthétisées dans un rapport final.

Ce rapport met en évidence des faiblesses ou menaces qui entravent le bon fonctionnement du SEN. Elles portent sur l’organisation, les processus et les procédures, (rôles et responsabilités pas clairs…), les collaborations internes et externes (incapacité à contrôler certaines activités de terrain…), la gestion et ressources humaines (problèmes de compétences…), les outils informatiques (mal exploités…) et les relations extérieures (syndicat jugé trop présent…).

Chaque faiblesse identifiée est accompagnée d’une recommandation pour l’avenir. Les principales concernent l’amélioration de certaines compétences, la clarification des rôles et responsabilités au sein du service et l’introduction d’une gestion participative. Le bureau spécialisé propose également de repenser la répartition des tâches au sein de l’école jurassienne, en donnant plus de compétences pédagogiques aux directions et en redéfinissant le rôle des conseillers pédagogiques. Cette proposition sera étudiée dans le cadre d’un groupe de travail dans lequel les partenaires de l’école seront impliqués.

Les changements à venir ne seront pas portés par l’actuel chef de service. Il a été convenu d’un commun accord avec Pierre-Alain Cattin qu’il dirigerait le service jusqu’en octobre. M. Cattin, qui a été engagé il y a deux ans dans un contexte difficile, réorientera sa carrière professionnelle dans l’enseignement.

En dépit des grandes difficultés actuelles que traverse le SEN, le Gouvernement est confiant dans l’avenir. Le rapport d’analyse démontre que les collaborateurs et collaboratrices du service désirent contribuer à son évolution positive et que les prestations aux élèves, respectivement aux enseignant-e-s et aux écoles sont assurées. Il est convaincu que les recommandations formulées dans le rapport répondent à la totalité des problèmes rencontrés et que leur mise en application sera de nature à rétablir la sérénité et à créer des bases de collaborations stables avec l’ensemble des partenaires de l’école jurassienne.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014