République et canton du Jura

Les vestiges de la Sentinelle des Rangiers accessibles au public

Date : 23.08.2016 11:12:00

Les vestiges de la Sentinelle des Rangiers seront accessibles au public le samedi 17 septembre à Delémont, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2016 qui se dérouleront dans le Jura les 10, 11 et 17 septembre. Cette présentation sera complétée par une table ronde qui mettra en évidence quelques aspects du monument et qui se tiendra le 17 septembre à 14h au Musée jurassien d’art et d’histoire.

 
La Sentinelle des Rangiers, œuvre de Charles L’Eplattenier, a été érigée en 1924, grâce à une souscription nationale, en commémoration de la mobilisation de 1914 - 1918. Monument patriotique suisse s’il en est, sa dimension en tant que telle est encore renforcée par la mobilisation de 1939 - 1945. Le 30 août 1964, la commémoration de ces deux mobilisations, au cours de laquelle le conseiller fédéral Paul Chaudet et le conseiller d’Etat bernois Virgile Moine devaient s’exprimer, tourne à la confusion à cause d’une grande manifestation autonomiste qui rassemble 8'000 personnes aux abords du monument et le fait entrer dans la Question jurassienne. Mutilée, renversée et finalement détruite par un incendie en 1990, la Sentinelle continue de susciter de l’intérêt et des attentes diverses. C’est dans ce contexte que les vestiges de la Sentinelle sont rendus accessibles au public et qu’une table ronde organisée conjointement entre l’Office de la culture et le Musée jurassien d’art et d’histoire tentera, par diverses contributions historiques, d’apporter de nouveaux éclairages sur le monument et son histoire mouvementée.

- Accès aux vestiges de la Sentinelle, au dépôt cantonal rue du Voirnet 56 à Delémont, samedi 17 septembre 2016, de 9h à 17h.

- Table ronde au Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont, samedi 17 septembre 2016, à 14h, avec les contributions suivantes:

  • Marcel Berthold, conservateur cantonal des monuments: Pourquoi la Sentinelle des Rangiers aux Journées européennes du patrimoine?
  • Anouk Hellmann, historienne de l’art et conservatrice de la Fondation Léon Perrin: La Sentinelle et l'œuvre de Charles L'Eplattenier
  • Claude Hauser, historien, professeur à l'Université de Fribourg: La Sentinelle de la Première Guerre mondiale à la Question jurassienne
  • Dominique Dirlewanger, historie : Usages et mésusages de la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale.

Modération : Christine Salvadé, cheffe de l’Office cantonal de la culture et Nathalie Fleury, conservatrice du Musée jurassien d’art et d’histoire.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014