Le canton du Jura a dévoilé le 7 mars 2014 l’horloge «porte-bonheure» qui marque l'amitié indéfectible entre le Canton du Jura et la ville de Québec depuis l’accord de coopération de 1983. Ce projet d'horloge monumentale avait été initié par le Gouvernement jurassien en 2008 à l'occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec.
 

Logo "L'horloge porte-bonheur"

Vue de l'horloge offerte par le Canton du Jura à Québec à l'occasion du 400e anniversaire de la ville - Touche Esc pour fermer la fenêtre Vue de l'horloge offerte par le Canton du Jura à Québec à l'occasion du 400e anniversaire de la ville - Touche Esc pour fermer la fenêtre L'horloge offerte à Québec par le Canton du Jura pour le 400e anniversaire de la ville.

«Nous tenons à offrir un cadeau qui marque notre amitié pour Québec à travers le temps et qui mette en valeur les compétences jurassiennes», avait déclaré en 2008 Elisabeth Baume-Schneider, ministre de la Formation, de la Culture et des Sports, devant un parterre d'invités provenant des milieux politiques, économiques et de la presse du Québec.

 «Les liens étroits entre le Jura et Québec contribuent au renforcement des relations entre nos deux pays de culture francophone» avait renchérit M. Baumann, se félicitant également de voir un savoir-faire extraordinaire mis en valeur pour plusieurs centaines d’années en ville de Québec. L'horloge est en effet équipée d'un mouvement à haute complication jamais réalisé à ce jour.

Une horloge... géante

Intérieur du rouage de l'horloge offerte par le Jura à Québec - Touche Esc pour fermer la fenêtre Intérieur du rouage de l'horloge offerte par le Jura à Québec - Touche Esc pour fermer la fenêtre L'intérieur du rouage

Cette horloge géante a été conçue et réalisée par l'entreprise jurassienne Richard Mille, en collaboration avec l'Ecole des métiers techniques de Porrentruy et la Haute-Ecole Arc section ingénierie. «Il s'agit d'un objet de grande valeur et d'un très haut niveau de complexité technique», avait-t-il indiqué en 2008, à l'image des montres de la marque.

Haute de 3,5 mètres et pesant 1’500 kg, l’horloge porte-bonheure a été conçue selon les règles de la très haute horlogerie. Son mouvement sera visible, avec des complications animées en permanence, notamment un double fuseau horaire (heure de Québec et heure du Jura) et un quantième perpétuel.

Le cadeau jurassien est en écho à la démarche de revitalisation de la ville de Québec et il est fascinant de voir travailler ensemble à 6000 km de distance des personnes sur ce projet qui permettra l’installation de cette horloge d’exception dans son écrin dans les jardins de l’hôtel de ville à Québec à l’automne 2014