République et canton du Jura

Un plan d’action numérique pour l’école et la formation jurassienne

Date : 11.02.2022 09:30:00

 

Le Gouvernement jurassien souhaite investir dans l'éducation numérique et préparer les jeunes à devenir les citoyennes et citoyens de demain. Pour réaliser cette transformation numérique, le Gouvernement soumet au Parlement une demande de crédit de 6,7 millions de francs pour mener à bien d’ici 2026 l’ensemble des vingt actions du Plan d’action numérique de la formation, une des mesures fortes de son Programme gouvernemental de législature. D’autre part, le Gouvernement propose au Parlement une adaptation de la loi sur l’école obligatoire et du décret concernant l’octroi de subventions pour installations scolaires de manière à pouvoir subventionner en conséquence les communes dans le renouvellement des ordinateurs des écoles et mettre en place une centrale d’accès sécurisé à Internet.

 

L’école a un rôle essentiel à jouer en matière d’égalité des chances. A cet égard, l’école obligatoire puis le secondaire II participent à l’accompagnement des élèves dans la compréhension du monde qui les entoure en développant leurs compétences techniques, créatives et réflexives, dont fait partie la culture numérique. Ces éléments constituent un maillon essentiel du parcours scolaire des élèves, mais aussi une des clés de leur insertion professionnelle et sociale. Pour répondre à ces enjeux et développer une « citoyenneté numérique », l’école jurassienne met sur pied le Plan d’action numérique. Celui-ci ambitionne que chaque élève appréhende au mieux une société où la digitalisation est devenue incontournable.

L’école jurassienne intègre le numérique depuis près de vingt ans, avec un certain succès. On peut, par exemple, évoquer le concours du Cyberdéfi et le site d’accompagnement scolaire Educlasse. Mais l’accélération du numérique et la crise du coronavirus ont mis en évidence le besoin urgent de renforcer l'éducation numérique en tant qu'objectif stratégique pour un enseignement et un apprentissage de haute qualité.

Le Plan d'action numérique de la formation s'inscrit dans les travaux menés sur les plans intercantonal et national. En suivant quatre axes de développements interdépendants, il englobe tous les aspects de l’écosystème numérique des écoles jurassiennes. Chaque élève doit atteindre le niveau de compétences numériques fixé par les plans d’études émanant des instances confédérales. La réussite de cette opération passe par des formations adéquates en éducation numérique des enseignantes et enseignants qui seront organisées et réparties sur les cinq prochaines années. Un encadrement spécifique au cœur même des écoles permettra un accompagnement au quotidien. La spécificité du numérique impose l’amélioration et la coordination des conditions matérielles et logicielles. L’Etat aidera les communes dans ce sens. Tous les efforts s’inscriront dans un contexte visant la sécurité, la protection des données, un usage raisonnable du numérique et une prise en compte du développement durable par des choix adéquats dans le renouvellement du matériel. Dans un but d’efficacité et de cohérence, les élèves bénéficieront d’une même identité numérique et d’environnements de travail communs de leur entrée à l’école jusqu’à la fin du secondaire II.

Pour mener l’ensemble de ces actions, un crédit de 6,7 millions réparti sur 5 ans est demandé au Parlement. Un quart du crédit est alloué à la formation du corps enseignant et près de la moitié est consacré à l’amélioration des conditions matérielles et logicielles.

Dans le cadre de ce montant, les communes participeront à hauteur de 321'000 Fr. Cette somme s’ajoute à la participation habituelle des communes aux salaires des enseignant-e-s, conformément à la répartition des charges entre le canton et les communes.

L’effort de l’Etat en faveur des communes devra passer par un changement de la loi sur l’école obligatoire et du décret réglant l’octroi de subventions pour installations scolaires. En effet, le renouvellement des ordinateurs scolaires est légalement à la charge des communes. Cette charge est assez lourde et est soumise à des disparités entre les communes, ce qui donne lieu à une inégalité de traitement entre les élèves jurassiens. En se donnant la possibilité de subventionner de manière importante le renouvellement du parc informatique des écoles, l’Etat entend promouvoir l’égalité de traitement, et assurer sur le long terme la disponibilité du matériel nécessaire à l’enseignement de l’éducation numérique. Cet effort correspond à un budget de 300'000 francs par année, pris sur le budget d’investissement et inclut dans le crédit demandé.

La sécurité informatique est devenue une réelle préoccupation pour les communautés, avec une recrudescence des cyberattaques. Il est notamment proposé de mettre en place un point d’accès cantonal unique à Internet, sécurisé et doté d’un système de filtrage, en remplacement des cent onze points d’accès des différentes écoles.

Le Plan d'action numérique propose un ensemble important d'initiatives pour une éducation numérique de haute qualité et accessible à toutes et tous. A terme, chaque élève devra être amené par la pratique et la réflexion à mieux comprendre le monde numérique qui nous entoure. Il sera capable d’utiliser à bon escient et avec raison les outils de communication numérique. Le Gouvernement souhaite permettre aux élèves de devenir des citoyens conscients des forces et des faiblesses du monde numérique. 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2022

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.