Conception cantonale de l'énergie (CCE)

Suite aux prises de position globalement favorables formulées lors de la consultation, le Gouvernement jurassien publie la Conception cantonale de l’énergie (CCE). Elle définit les objectifs et les mesures à mettre en œuvre d’ici 2035 afin de se rapprocher d’une autonomie énergétique maximale et d’une indépendance des consommateurs jurassiens vis-à-vis de  de l’énergie nucléaire. La CCE détaille un premier plan de mesures pour les années 2015 à 2021, dont la première étape visera notamment à consolider les aspects économiques et financiers des mesures. Au-delà des autorités cantonales, de nombreux acteurs sont concernés par cette politique énergétique ambitieuse.

 

Les réponses à la consultation montrent que les objectifs énergétiques et les mesures pour les atteindre sont globalement bien accueillis. La CCE permet d’engager le canton du Jura sur la voie de l’indépendance dans l'approvisionnement énergétique des ménages et des entreprises jurassiennes, comme formulé dans le programme gouvernemental pour la législature 2011-2015.

De nombreux commentaires généraux et de détail ont été formulés par les organismes consultés, ce qui a entraîné quelques adaptations de la CCE. En ce qui concerne les objectifs, la seule modification apportée concerne la géothermie peu profonde, dont le potentiel a été revu à la hausse en raison des objectifs fixés par une commune. Les aspects économiques et financiers ont fait l’objet de plusieurs questions et commentaires, qui confirment la nécessité de l’étape d’approfondissement et de consolidation prévue par le plan de mesures 2015-2021.

L’autonomie énergétique du canton du Jura est aujourd’hui de l’ordre de 10%, tant pour l’électricité que pour la chaleur. Les objectifs retenus pour 2035 sont d’atteindre 65% pour l'électricité et 65% pour la chaleur. L’atteinte de ces objectifs ambitieux passera par une amélioration de l’efficacité énergétique, en particulier dans les bâtiments existants et le secteur industriel, et par une augmentation de la production d'énergie sur le territoire jurassien. Les ressources éoliennes et photovoltaïques (électricité), la cogénération de sources renouvelables (chaleur et électricité), la géothermie peu profonde (chaleur), la géothermie profonde (chaleur et électricité) et l'exploitation de la ressource bois (chaleur) présentent les plus forts potentiels.

Le plan de mesures 2015-2021 met l'accent sur les économies d'énergies les moins chères et les plus faciles à réaliser, qui concernent principalement les bâtiments existants. Il vise surtout une augmentation importante de la production d'énergie renouvelable sur le territoire jurassien, en exploitant la cogénération de sources renouvelables, le bois, l'éolien et la géothermie profonde. Les objectifs intermédiaires retenus pour cette première étape sont d’atteindre une autonomie énergétique de 38% pour l'électricité et de 24% pour la chaleur

Les coûts des mesures de la CCE, évalués par un bureau spécialisé, sont importants. Ils se composent de dépenses et de baisse de recettes fiscales. Ils doivent être mis en regard des opportunités qu’offre la transition énergétique pour la région, en matière d’acquisition de savoir-faire, d’investissements et de création d’emplois. Ces aspects financiers et économiques seront consolidés d’ici fin 2016, en tenant compte notamment des décisions prises au niveau fédéral au sujet du financement de la politique énergétique, ainsi que des possibilités offertes par la nouvelle politique régionale.

Ces deux prochaines années seront également consacrées à la mise en œuvre du partenariat avec la société Energie du Jura SA, qui jouera à terme un rôle de centre de compétence cantonal en matière d’énergie. Les programmes d’encouragement des investissements dans le domaine de l’énergie de même que le développement et la recherche de projets pilotes se poursuivront.