Bandeau - Elections 2015 dans le Jura - Image décorative - Lien vers la page dâccueil du site Elections 2015 dans le Jura

Bonne concrétisation du plan de chasse pour le chevreuil et effort encore en cours pour le sanglier

Date : 09.12.2016 10:43:00

La période de chasse dite « générale » vient de se terminer. Elle s’est déroulée dans de bonnes conditions et a permis un prélèvement conforme au plan de chasse pour le chevreuil. La saison de chasse se poursuit toutefois jusqu’à fin février, le sanglier mobilisant quelques 250 chasseurs dans le cadre de traques organisées sur les trois districts par la Fédération cantonale des chasseurs jurassiens (FCJC).

 

Les deux mois de chasse générale se sont terminés fin novembre avec l’accomplissement quasi complet du plan de chasse lié au chevreuil. Ce sont 1’179 individus qui ont été prélevés sur les 1’184 bracelets distribués en début de saison. En septembre, 51 chamois ont été prélevés sur les crêtes jurassiennes (sur 59 permis délivrés). Enfin, plus de 190 sangliers ont été tirés depuis l’ouverture estivale de sa chasse.

Les gardes-faune professionnels, appuyés de leurs assistants et d’une quinzaine de gardes-chasse auxiliaires, ont réalisé plus de 600 heures de surveillance durant cette période. Quarante groupes de chasse ont été contrôlés, soit un bon quart d’entre eux. Cinq infractions à la législation sur la chasse ont été rapportées au Ministère public.

La fin de la saison 2016-2017 sera principalement consacrée aux traques du sanglier, et ce sur l’ensemble du territoire cantonal. La stratégie cantonale consiste à exercer une pression marquée semblable à celle des deux dernières années (environ 200 individus tirés en traque). Ce sont majoritairement les jeunes individus qui sont visés. La forte fructification forestière de cet automne étant très favorable à l’espèce et à son développement, l’atteinte de ce quota s’avère donc centrale. L’Office de l’environnement, la FCJC, les chefs de chasse des trois unités de gestion et les chasseurs impliqués collaborent dès lors activement en vue d’assurer le succès des traques. En complément, la stratégie cantonale inclut également des tirs de nuit ciblés dans les secteurs présentant de gros dégâts ou difficilement chassables (par exemple les secteurs périurbains et les voies de communication). Ces opérations sont menées par les gardes-faune.

Cette volonté de réguler les populations est à mettre en relation avec les dégâts causés par la faune sauvage. Les dommages causés par le sanglier, auxquels s’ajoutent ceux du blaireau, sont importants cette année. Ils atteignent près de 280’000 francs sous forme d’indemnités versées aux exploitants agricoles. Un examen détaillé de ces dégâts, ainsi que la statistique générale de la chasse, seront réalisés en fin de saison et présentés en mars prochain en commun avec la FCJC lors de son assemblée générale.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Le site www.jura.ch utilise des cookies à des fins exclusives de statistiques et d'optimisation. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.