Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Fortes attaques du bostryche dans les forêts jurassiennes

Date : 02.10.2018 10:00:00

Une forte épidémie de bostryches sévit actuellement dans toutes les forêts du canton. Elle décime les résineux et l’épicéa en particulier. Les tempêtes de janvier, suivies de la sécheresse estivale, ont affaibli les arbres et favorisé l’explosion des populations de ces insectes ravageurs. Les propriétaires forestiers doivent mener une lutte efficace dans un contexte économique difficile. La population devra, quant à elle, s’habituer à la présence accrue d’arbres secs en forêt.

 

La forêt jurassienne n’est pas épargnée cette année. Les tempêtes du mois de janvier avaient déjà causé d’importants dégâts en forêt et affaibli de nombreux arbres. La sécheresse estivale a accentué le stress enduré par la forêt et a créé des conditions propices à la pullulation de scolytes (communément appelés bostryches). Ces insectes ravageurs sont naturellement présents dans nos forêts et se développent sous l’écorce des arbres affaiblis. L’épidémie actuelle ne touche pas seulement le canton du Jura, mais l’ensemble de la Suisse et les pays voisins.

La propagation du bostryche peut être freinée en abattant les arbres infestés par les insectes avant qu’ils ne s’envolent vers des arbres encore intacts. Il faut ensuite directement les évacuer à distance suffisante de la forêt ou les écorcer. La détection, l’abattage, l’évacuation ou l’écorçage des arbres infestés doivent se faire très rapidement pour être efficaces et utiles. Un arbre présentant une couronne rouge et sèche n’est généralement plus habité par les insectes et ne représente plus un risque de contamination. Les populations de bostryches resteront conséquentes pour quelques années encore.

L’Office de l’environnement rappelle qu’il est de la responsabilité des propriétaires forestiers de surveiller l’état sanitaire de leurs forêts et de réagir sans tarder à la découverte d’un foyer de bostryches. Il s’agit de préserver le peuplement restant et les forêts saines alentour. Le canton soutient financièrement la lutte contre le bostryche dans certaines forêts considérées comme prioritaires, telles que les forêts protectrices contre les dangers naturels et les pâturages boisés dominés par l’épicéa.

Les abondants volumes de bois atteints inondent actuellement le marché suisse et européen. L’écoulement des bois infestés et exploités en forêt jurassienne s’avère en conséquence très problématique. Une partie de ces volumes devra être écorcée et stockée en forêt, ce qui engendrera des manques à gagner pour les propriétaires forestiers. Ceux-ci devront par ailleurs renoncer aux coupes de résineux frais cet hiver tant que les stocks de bois n’auront pas été résorbés dans les scieries et autres usines de transformation. La priorité va dès lors à la poursuite et au renforcement de la lutte contre le bostryche dans la forêt jurassienne.

Cette crise sanitaire en forêt jurassienne affecte tous les acteurs. Le personnel forestier est fortement mis sous pression et se trouve confronté à une course contre la montre dans sa lutte. Les entreprises forestières effectuent des travaux délicats et pénibles. Les propriétaires forestiers, en majeure partie des communes et des bourgeoisies, doivent engager des moyens financiers dans la lutte, alors que les perspectives de commercialisation sont mauvaises. Enfin, le public doit rehausser son niveau de vigilance lors des visites en forêt, en intégrant la présence accrue d’arbres secs dans son appréciation des risques inhérents à un milieu naturel.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Le site www.jura.ch utilise des cookies à des fins exclusives de statistiques et d'optimisation. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.