Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Moyens supplémentaires libérés pour remettre en état les forêts endommagées par les tempêtes du mois de janvier

Date : 16.05.2018 10:00:00

La tempête Eleanor et les autres forts vents du mois de janvier ont causé des dégâts conséquents dans les forêts jurassiennes. Les propriétaires sont tenus d’évacuer rapidement les arbres renversés pour éviter que la propagation du bostryche n’aggrave la situation. Ils doivent également réparer les dégâts aux forêts qui exercent une fonction protectrice contre les dangers naturels. Pour les soutenir dans cette tâche, l’Etat jurassien alloue cette année une enveloppe de 250'000 francs.

 

La tempête Eleanor du 3 janvier et les autres coups de vent qui l’ont suivie au mois de janvier ont renversé ou endommagé près de 30'000 m3 en forêt jurassienne, ce qui équivaut au 5e du volume moyen exploité annuellement dans le canton. Bien qu’étant sans commune mesure avec l’ouragan Lothar, ces événements de janvier sont tout de même conséquents pour la forêt et l’économie forestière.

Pour éviter une aggravation des dégâts, des mesures doivent être prises rapidement par les propriétaires forestiers touchés :

  • Il s’agit d’empêcher la prolifération et la dissémination des bostryches vers des arbres sains, en évacuant les résineux renversés ou endommagés avant l’envol de ces insectes au printemps. Leur population, déjà en recrudescence depuis quelques années, connaît toujours un nouvel essor après le passage des tempêtes. La plus grande prudence sera donc requise les mois et années à venir afin de limiter une expansion mettant en péril les fonctions de la forêt ;
  • Les propriétaires de forêts protectrices ayant subi des dégâts doivent procéder à leur remise en état. Ces forêts jouent un rôle essentiel dans la protection des zones habitées et des infrastructures contre les dangers naturels et cette fonction doit pouvoir être durablement garantie ;
  • Des travaux doivent être réalisés dans les pâturages boisés, ces derniers ayant payé un lourd tribut aux tempêtes. L’épidémie de bostryches y représente un risque particulièrement élevé du fait de la forte présence de résineux. Les dégâts dus aux tempêtes et aux bostryches fragilisent encore davantage un boisement souvent vieillissant, souffrant d’un manque de jeunes arbres aptes à assurer son renouvellement. C’est pourquoi, l’Etat incite également à la plantation de jeunes arbres voués à remplacer les arbres endommagés ;
  • Finalement, les chemins forestiers sont dégagés par les propriétaires.

Pour soutenir les mesures de remise en état des forêts et pâturages boisés endommagés ainsi que la lutte contre la propagation du bostryche, un crédit global de 250’000 francs est prévu pour 2018. Ce montant comprend un crédit supplémentaire libéré par la Commission de gestion et des finances du Parlement à hauteur de 60'000 francs.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2018

Le site www.jura.ch utilise des cookies à des fins exclusives de statistiques et d'optimisation. En poursuivant votre visite sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.