Logo Jura - Image décorative Logo Jura - Image décorative

Test des sirènes prévu dans toute la Suisse le 7 février 2018

Date : 06.02.2018 13:58:00

Les sirènes peuvent sauver des vies, à condition qu’elles fonctionnent bien et que la population sache que faire. C’est dans ce but qu’elles seront testées dans toute la Suisse mercredi 7 février 2018, comme chaque année.


Les catastrophes peuvent frapper à tout moment et sans préavis, en Suisse également. En cas d'événement, la rapidité et la qualité de la réaction des autorités compétentes, des organisations de conduite et d'intervention mais aussi de la population sont primordiales. Les informations nécessaires doivent être accessibles afin de permettre d’éviter des dommages ou de les limiter.

C'est dans ce but que la Suisse s’est dotée d'un réseau dense de 5000 sirènes fixes et 2200 sirènes mobiles assurant la transmission de l’alarme à la population. En collaboration avec les cantons, les communes et les exploitants de barrages, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) veille à l’actualisation continue et à la disponibilité permanente des systèmes d’alarme. Ainsi, 5000 sirènes fixes à travers le pays ont été raccordées à un système de télécommande, Polyalert, au cours de ces dernières années. Elles peuvent être déclenchées de manière centralisée et ciblée au sein de chaque canton, en général par la police cantonale.

Test des sirènes : alarme générale et alarme eau

Le fonctionnement des sirènes sera ainsi vérifié dans toute la Suisse le 7 février 2018. Le test porte aussi bien sur l’alarme générale que sur l’alarme eau. Il n’y a pas lieu de prendre des mesures de protection.

Le signal de l’alarme générale sera diffusé à 13h30. Il s’agit d’un son oscillant régulier d’une durée d’une minute. Au besoin, le test peut être poursuivi jusqu’à 14h00. A partir de 14h15, c’est le signal de l’alarme eau qui sera testé dans les zones situées en aval de barrages, et ce jusqu’à 15h00 au plus tard. Ce signal consiste en douze sons bas continus de 20 secondes chacun, séparés par des intervalles de 10 secondes.

Alarme par smartphone dès l’automne 2018

Cet automne, l’OFPP proposera de nouveaux services sur la plateforme «Alertswiss», en collaboration avec les partenaires de la protection de la population. En plus de la partie consacrée à la préparation en cas de catastrophe, on y diffusera également des informations sur les événements. Alertswiss viendra ainsi compléter les systèmes d’alarme et d’information de la population basés sur les sirènes et la radio.

Les autorités auront désormais la possibilité de transmettre rapidement par ce canal des informations importantes et des consignes de comportement aux populations concernées, même lors d’événements de faible ampleur. Grâce aux nouvelles fonctionnalités de l’application Alertswiss, le public peut être averti et informé directement par des notifications push. Ces messages seront également publiés sur le site web Alertswiss.

Que faut-il faire en cas d’alarme réelle ?

Si l’alarme générale retentit en dehors des tests annoncés, cela signifie que la population peut être en danger. Dans ce cas, il faut écouter la radio, suivre les consignes des autorités et informer ses voisins.

L’alarme eau indique quant à elle un danger immédiat en aval d’un barrage. La population est alors invitée à quitter immédiatement la zone menacée. Les habitants de ces secteurs reçoivent des aide-mémoires qui les informent sur l’alarme eau et les possibilités de se mettre à l’abri.

On trouvera d’autres informations et consignes de comportement sur les sites internet de l’OFPP et d'Alertswiss et aux pages 680 et 681 du télétexte de la RTS.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014