République et canton du Jura

Découverte d’une chaussure d’enfant du XIVe siècle à Saint-Ursanne

Date : 28.03.2019 10:00:00

Un  fragment de cuir médiéval découvert à Saint-Ursanne par la section d’archéologie et de paléontologie de l’Office cantonal de la culture s’est révélé être une bottine d’enfant âgé d’environ 12 mois. Décorée d’un motif de feuillage et d’éléments géométriques, cette chaussure  est unique en Suisse. Seuls cinq souliers semblables sont connus en Europe.

 

Initiés en 2016, les travaux d’assainissement du réseau de canalisations en vieille ville de Saint-Ursanne offrent aux archéologues jurassien-ne-s l’occasion d’appréhender des aspects inconnus de son histoire. Cette année, les travaux touchent la partie orientale de la vieille ville. Grâce à une vaste dépression humide laissée par un ancien méandre du Doubs, cette zone est particulièrement propice à la bonne conservation d’éléments organiques.

Comme le bois, le cuir enseveli ne se conserve que s’il reste gorgé d’eau. Le cas échéant il peut traverser les siècles, en perdant toutefois sa coloration initiale : tous les cuirs conservés apparaissent brun foncé. Plus de cent fragments divers de ce matériau ont été retrouvés à ce jour sous les pavés de la vieille ville de Saint-Ursanne. Ils ont été confiés pour traitement et classification à deux spécialistes en la matière: Mme et M. Marquita et Serge Volken du Musée de la chaussure de Lausanne.

Parmi ces éléments, les spécialistes ont identifié une pièce très rare. Il s’agit d’une chaussure d’enfant en bas âge, décorée par incision. Le fragment, mesurant 17 x 13 cm, a été confectionné en cuir de chèvre (dessus) et en cuir bovin (semelle). Il s’agit d’une bottine montante avec des fermoirs faits de boutons en cuir, une forme populaire vers la fin du XIVe siècle, quoique rarement conservée. La pièce est exceptionnelle par son style de décoration, combinant un motif de feuillage sur le devant avec un décor géométrique sur l’arrière. Seuls cinq souliers semblables sont connus en Europe : trois ont été retrouvés à Londres, deux au Pays-Bas. La ou les couleurs d’origine de cette bottine ne sont pas connues.

Les mêmes conditions ont permis la conservation de nombreux éléments d’architecture en bois, dont un aménagement particulièrement complexe qui vient d’être mis au jour sous la Rue du 23 juin. Datant également du Moyen Age, il s’agit d’une série de constructions dont la fonction n’a pas encore pu être déterminée. La suite des travaux, toujours dans le même secteur de la vieille ville, va sans doute continuer d’amener son lot de découvertes inédites.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.