Bandeau - Jura - Image décorative

Le canton du Jura s’engage à réduire les risques liés aux produits phytosanitaires

Date : 08.11.2019 09:50:00

Un catalogue conséquent de mesures a été adopté par le Gouvernement jurassien. La concrétisation de ce programme global et adapté aux conditions jurassiennes permettra de réduire les risques pour l’homme et l’environnement, tout en garantissant une utilisation efficiente de ces substances lorsqu’elle s’avère nécessaire. Le Gouvernement entend également s’engager politiquement pour que ces substances soient uniquement dévolues aux professionnels.

Le plan d’action national visant la réduction des risques et l’utilisation durable des produits phytosanitaires a été approuvé par le Conseil fédéral en septembre 2017. À la suite de différentes interpellations parlementaires et notamment de la motion no 1158 « Protégeons nos abeilles ! », l’Office de l’environnement et le Service de l’économie rurale ont élaboré un programme de réduction et de suivi de ces substances. Le volet agricole a été discuté avec la branche et sera mis en œuvre par le biais de la Fondation rurale interjurassienne (FRI).

Ce programme cantonal permet de renforcer les initiatives des professionnels et du canton afin de poursuivre la nécessaire réduction des produits phytosanitaires. Il comprend 7 axes intégrant tous les milieux (zone bâtie, agricole et forêts) et tous les types d’utilisateurs (particuliers, agriculteurs, jardiniers-paysagistes, forestiers). Les mesures directement reprises du plan d’action national sont complétées par différentes mesures propres aux conditions jurassiennes. Le programme inclut ainsi des démarches de sensibilisation, de conseil, de formation, de contrôle. Selon les besoins, il pourra inclure des investissements pour des installations collectives dans l’agriculture.

Ce programme cantonal complète deux autres projets d’importance qui sont en cours et contribueront à la diminution des impacts sur les eaux des micropolluants au sens large. Il s’agit d’une part de la modernisation des grandes stations d’épuration, qui permettra au Jura de réduire drastiquement les quantités de micropolluants rejetés dans les eaux usées par les ménages et les entreprises. Il s’agit d’autre part de la délimitation d’un périmètre réservé aux eaux, soit une surface importante sans produits phytosanitaires aux abords des cours d’eaux.

Outre les mesures directement applicables dans le canton, le Gouvernement entend également travailler sur le plan politique.

Il va ainsi s’investir auprès de la Confédération en vue d’une interdiction de vente et d’utilisation des produits phytosanitaires aux particuliers (solution déjà appliquée en France). Il entend également soutenir une documentation digitale des traitements réalisés, laquelle est nécessaire à la bonne compréhension des processus de dissémination des substances dans l’environnement.  Il agira aussi en faveur d’une meilleure application du principe de pollueur-payeur, en demandant à la Confédération d’instaurer une taxe sur les produits mis en vente, ceci afin de couvrir les coûts liés à la surveillance de la qualité des eaux souterraines et de surface.

Le Gouvernement entend finalement poursuivre sa politique de soutien à l’agriculture biologique et maintenir le Jura en tête des cantons latins dans ce domaine. Il appartient ici toutefois d’abord aux consommateurs jurassiens de participer à l’effort de réduction des produits phytosanitaires, par exemple en favorisant les achats locaux et labellisés, et en démontrant ainsi une attitude conséquente par rapport aux attentes de la société.

 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.