Bandeau - Jura - Image décorative

Primes d'assurance-maladie 2020: une stabilité dans le canton du Jura et ailleurs en Suisse malgré une augmentation des coûts

Date : 24.09.2019 10:30:00

La prime moyenne d’assurance-maladie 2020 dans le canton du Jura va augmenter en moyenne de 0.5% toutes catégories d’âge confondues alors que la moyenne suisse correspond à une hausse relative de 0.2%. Le Département jurassien de l’économie et de la santé (DES) dénonce le manque de transparence de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) qui a pris la décision, cette année, de ne plus communiquer aux cantons les primes proposées par les assureurs.


Pour les adultes, la hausse des primes moyennes 2020 (1) pour les Jurassiennes et les Jurassiens est de +0.2% tandis qu’elle est de +1.1% pour les jeunes et de +0.6% pour les enfants. Alors que la prime la moins chère pour les adultes en 2019 ne prévoit pas d’augmentation, d’autres assureurs bien implantés dans le Jura prévoient des hausses de 4% voire plus. Les moyennes ne représentent donc pas la réalité de chaque assuré.

Cette stabilité des primes moyennes peut s’expliquer en partie par certaines mesures prises pour limiter les coûts à charge des assureurs (TARMED, matériel auxiliaire) qui se reportent souvent sur les cantons. Ces évolutions ne reflètent toutefois pas forcément l’évolution globale des coûts. En effet, si l’on prend en compte les chiffres du monitoring publié par l’OFSP, une certaine stabilité a pu être observée en 2018 alors que les premiers chiffres 2019 annoncent une nouvelle hausse des coûts, moins marquée dans le Jura qu’en moyenne nationale, mais qui avoisine tout de même les 3%.

A l’image des autres cantons, le canton du Jura fournit d’importants efforts pour tenter de contenir la hausse des coûts de la santé. Cependant, la consommation des biens de santé par la population jurassienne reste élevée. Une meilleure orientation des patients en assurant une continuité optimisée des soins constitue l’un des principaux enjeux pour la politique sanitaire cantonale de ces prochaines années. Avec la mise en place du Concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage (CCMUS) d’une part et la mise à disposition de la population âgée et de ses proches du RIO (réseau d’information et d’orientation pour les personnes âgées) d’autre part, le Jura participe activement à améliorer la prise en charge des Jurassien-ne-s et, partant, la maîtrise des coûts du système de santé.

Cependant, il faut le souligner, la majeure partie des leviers qui déterminent les coûts de la santé en Suisse sont dans les mains de la Confédération (prix des médicaments, structures tarifaire, bases légales fédérales en lien avec la LAMal, planification ambulatoire).

Cette année, l’OFSP n’a pas transmis les propositions de primes aux cantons qui se sont vu remettre uniquement les prévisions de coûts des assureurs. Les primes sont connues des cantons seulement depuis la veille de leur publication au public. La manière de communiquer de la part de la Confédération est en complète contradiction avec les promesses de transparence voulues par le nouvelle Loi sur la surveillance de l’assurance-maladie.

Le Département jurassien de l’économie et de la santé (DES) s’interroge également sur le montant très élevé des réserves actuellement disponibles : 9,4 milliards de francs, dont plus de 4,6 milliards de réserves excédentaires. Pour rappel, les dépenses annuelles à charge de la LAMal se montent à 30 milliards de francs environ.

L’opacité des chiffres des assureurs-maladie pour les cantons ne peut en effet que susciter l'incompréhension et des questionnements, que cela soit du côté de l’Etat ou de la population. Etant donné le poids de plus en plus important des primes d’assurance-maladie dans le budget des ménages, la population doit être informée et rassurée sur le sérieux des contrôles effectués par l’OFSP.

Dans ce contexte et malgré les effets pervers du système mentionnés ci-dessus, la meilleure solution à court terme pour réduire ses dépenses individuelles ou familiales reste de changer d’assureur-maladie et de se renseigner sur les différents modèles d’assurance (à noter que les assureurs proposent plus de 45 modèles différents dans le Jura) et sur les modes de remboursement (tiers-garant versus tiers-payant), ou encore en choisissant une franchise à option. Le DES rappelle aux citoyens jurassiens que le courrier de résiliation doit être adressé à l’assureur actuel d’ici au 30 novembre (date de réception) en cas de changement d’assurance de base. Le site de l’OFSP (www.bag.admin.ch) contient les informations utiles pour les assurés.

 

1 prime moyenne cantonale calculée dès 2019 y compris franchises à option et modèles alternatifs selon nouvelle pratique de l’OFSP

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.