Bandeau - Jura - Image décorative

Stratégie cantonale pour faire face à la catastrophe forestière et prévenir les risques en forêt

Date : 06.09.2019 07:27:00

Le canton fait face à une situation de catastrophe forestière inédite. Les axes stratégiques que le canton entend suivre incluent des mesures à très court terme (information et sécurisation) et des mesures à court et moyen terme (reconstitution des forêts, économie forestière). Face au risque, les propriétaires de routes et les propriétaires forestiers ont été informés des mesures à prendre. L’Office de l’environnement rappelle également au public les principes qui régiront la gestion du risque en forêt.

 

La crise forestière actuelle est appelée à s’inscrire dans la durée, avec une évolution très incertaine pour les arbres encore vivants et un impact fort et durable sur l’allure des massifs forestiers. Vu les investissements à réaliser et la perte quasi-totale de la valeur commerciale des bois endommagés, l’impact sera également majeur pour toute l’économie forestière.

La stratégie des autorités cantonales inclut à ce stade dix axes, avec une temporalité différente. Les axes stratégiques relatifs à la gestion des risques seront progressivement supplantés par les axes liés à la reconstitution des forêts endommagées et aux conditions-cadres pour la société et l’économie du bois (cf. document joint). Le détail des mesures sera régulièrement affiné, notamment aussi en lien avec les coûts et les ressources devant être investies. Le volet sylvicole, qui sera mis en œuvre dès l’année prochaine, fera ainsi l’objet d’une communication et de recommandations ultérieures.

A court terme, le volet sécuritaire prime. Les actions des autorités et des propriétaires continuent par conséquent de porter sur la gestion des dégâts dans un but sécuritaire. Des décisions claires et rapides doivent être prises, et ce indépendamment de considérations budgétaires ou d’éventuelles incertitudes juridiques quant à la responsabilité et au partage des frais. Les travaux de sécurisation des routes communales publiques ont déjà débuté ou sont planifiés par les communes. Celles-ci doivent mener une évaluation du risque sur leurs infrastructures et mettre en œuvre les mesures nécessaires.

Pour ce qui est du risque en forêt, la stratégie du canton se focalise sur les travaux de sécurisation aux abords des infrastructures fréquentées par le public. L’entretien des chemins forestiers et des infrastructures d’accueil en forêt incombe à leurs propriétaires, qui sont bien souvent les propriétaires de forêt. Ceux-ci sont rendus attentifs à la nécessité de disposer d’un concept de sécurisation de leurs infrastructures, basé sur le risque (documentation des options, des priorités et des travaux réalisés). Il ne s’agit pas de vouloir éliminer chaque arbre sec mais de pouvoir justifier d’une priorisation et de prendre des mesures là où le bon sens le réclame. Certains chemins forestiers ou infrastructures d’accueil pourront être temporairement fermés en raison du risque, le temps de mettre en œuvre le concept de sécurisation établi par le propriétaire. Cette approche est également valable pour les sentiers, en particulier ceux qui sont balisés. La population pourra se renseigner sur l’état continuellement à jour des fermetures de chemins forestiers et autres zones d’accueil en consultant le Géoportail cantonal (https://geo.jura.ch, thème « Tourisme et Loisirs » dans le menu se trouvant en-haut, à gauche).

La fermeture durable de chemins forestiers ne fait pas partie des mesures prônées par les autorités cantonales. Il en va de même de la fermeture de secteurs entiers de forêt. La forêt est un milieu naturel, pourvu de multiples dangers mais auquel le libre-accès est garanti légalement. Il est et restera toujours impossible, quel que soit l’état sanitaire de la forêt, de garantir une absence de danger dans l’ensemble des forêts. Une sécurisation absolue n’est d’ailleurs pas exigible sous l’angle de la responsabilité. Chaque personne se rendant en forêt doit assumer le risque inhérent à la situation. Un chemin fermé ou la présence d’un panneau signalant le danger doit inciter les personnes, pour leur propre sécurité, à ne pas contourner l’interdiction et à éviter la zone dans le premier cas, ou à faire preuve de la plus grande vigilance dans le second.

La stratégie du canton table donc aussi sur la prévention et l’adaptation du comportement des usagers dans le reste des forêts ou sur des chemins et pistes éloignés. La population doit se rappeler que la forêt est un agréable espace de loisirs, certes, mais qu’il comporte aussi un risque qui doit être assumé individuellement. Elle devra s’habituer à une présence importante et durable d’arbres et de peuplements forestiers secs, dans l’attente de l’installation d’une jeune forêt soignée pour les générations futures.

Géoportail jurassien Géoportail jurassien (ouverture dans une nouvelle fenêtre) Géoportail jurassien

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.