Image décorative Image décorative

Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Le cheval des Franches-Montagnes sur les traces de Voltéro

Date : 08.12.2020 10:30:00

Le cheval des Franches-Montagnes, de par son bon caractère, son calme, son pas régulier, sa robustesse, son endurance et sa bonne santé, convient parfaitement à l’hippothérapie. Dans le but d’encourager son utilisation dans ce domaine, le Canton du Jura va soutenir financièrement les centres d’hippothérapie et les thérapeutes qui feront l’acquisition d’un cheval FM.


Voltéro, ce cheval franches-montagnes avait été offert à Johann Schneider-Ammann en 2012 lors du Marché-Concours de chevaux de Saignelégier. L’ancien Conseiller fédéral en avait à son tour fait don, en mai 2019, à la Fondation lucernoise pour les personnes gravement handicapées (Stiftung für Schwerbehinderte Luzern SSBL), une institution qui pratique l’hippothérapie au centre de Rathausen (LU).

Suite aux retours positifs de cette expérience et aux informations recueillies chez d’autres thérapeutes, le Canton du Jura a décidé de lancer le projet « Voltéro, thérapie avec le cheval FM ». L’idée est d’inciter l’utilisation du cheval FM dans le domaine de l’hippothérapie en octroyant une contribution de 1000 francs par cheval acheté par un thérapeute ou un centre faisant partie d’une des deux associations « Groupe Suisse pour l’Hippothérapie-K® » et « Association Suisse de Thérapie Avec le Cheval ». Le domaine de l’hippothérapie représente un potentiel d’écoulement pour certains chevaux. Il peut faire également office d’une réelle vitrine pour valoriser la polyvalence et le bon caractère du cheval indigène.

Pour que cette prime d’incitation puisse être attribuée, les chevaux devront provenir d’élevages jurassiens (en propriété d’éleveurs jurassiens et détenus dans le canton depuis 1 an au moins) et être utilisés durant 1 an au moins en hippothérapie (min. 2 leçons par semaine en moyenne). Les thérapeutes doivent être au bénéfice des formations reconnues par leurs associations respectives.

La question de la taille du cheval est importante : pour l’Hippothérapie-K®, elle est déterminante car le thérapeute marche à côté du cheval et tient le patient. Le cheval ne doit donc pas être trop grand (max. 154 cm au garrot) ; un cheval FM de petite taille convient donc parfaitement. Pour les autres thérapies avec le cheval, la taille est moins importante car certains patients n’ont pas besoin d’être tenus par le thérapeute. De plus, pour plusieurs activités, la taille de l’animal n’a pas ou peu d’importance car le patient ne monte pas à cheval (il est attelé, utilisé pour du travail au sol, etc.), il joue en fait le rôle de médiateur entre le patient et le thérapeute.

La Fédération jurassienne d’élevage chevalin sera le partenaire du Canton dans ce projet. Elle se chargera de rechercher les chevaux pour les clients et versera la contribution cantonale aux acheteurs, comme c’est déjà le cas pour le projet « FM en manèges », projet qui encourage les centres équestres à utiliser le cheval FM avec leurs élèves.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2021

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.