Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Qualité chimique du Doubs – les micropolluants ont été analysés avec une précision inégalée en 2019

Date : 18.05.2020 10:30:00

Les micropolluants sur le Doubs à St-Ursanne ont été analysés en continu durant deux mois par l’Institut fédéral des sciences et technologies de l’eau (EAWAG).  En complément, des  échantillons prélevés à la station d’Ocourt ont permis de déterminer les concentrations d’insecticides particulièrement toxiques pour la faune aquatique. Les résultats confirment que, bien que certains micropolluants soient régulièrement détectés, la qualité générale du Doubs est bonne à très bonne par rapport à la majorité des cours d’eau suisses de plaine. Elle est toutefois péjorée par des concentrations très basses, mais significatives, de certains insecticides.


Par sa nature karstique, sa biodiversité et la présence d’espèces rares, le Doubs est un cours d’eau unique en suisse. Il bénéficie d’un statut de protection par son inscription, notamment, à différents inventaires fédéraux (paysage, zones alluviales, sites de reproduction de batraciens) et en tant que réserve naturelle cantonale. La présence de l’Apron, espèce en danger d’extinction, renforce encore l’importance de la sauvegarde de la qualité de ses eaux. Dans le cadre du Plan d’action national en faveur du Doubs, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a mandaté l’Institut fédéral des sciences et technologies de l’eau (EAWAG) pour la réalisation d’une campagne d’analyses sur le Doubs entre août et octobre 2019. L’Office cantonal de l’environnement (ENV) a organisé l’implantation et l’entretien de la station de mesures MS2field et procédé aux prélèvements d’échantillons à la station cantonale d’Ocourt. Le rapport de l’EAWAG, disponible sur le site Internet www.jura.ch/ENV, est en allemand, mais la synthèse et les conclusions ont été traduites en français.

La station MS2field de l’EAWAG est un véritable laboratoire de terrain, à la pointe de la recherche mondiale dans le domaine de la surveillance des micropolluants. Durant les huit semaines de fonctionnement, la station MS²field a prélevé en continu des échantillons de l’eau du Doubs, qui ont été analysés à l’aide d’un spectromètre de masse à haute résolution fournissant une analyse toutes les 20 minutes. Les micropolluants à analyser ont été choisis en fonction des connaissances existantes et de l’expérience des spécialistes de l’EAWAG. Un choix de 17 pesticides ainsi que 10 traceurs des eaux usées (notamment le benzotriazole, un inhibiteur de corrosion présent dans de nombreux produits de nettoyage, et plusieurs produits médicamenteux) a été retenu. Au total, environ 2’900 analyses ont été effectuées.

De bons résultats

Conformément aux analyses effectuées les années précédentes, les résultats 2019 confirment que la charge de ces substances dans le Doubs est faible et que la qualité des eaux est bonne en ce qui concerne les produits phytosanitaires. Grâce aux mesures à haute résolution et en temps réel, il a également pu être démontré que, pour les substances étudiées, aucun pic de concentration soudain et de courte durée n’a été enregistré.

Présence de pyréthrinoïdes qui pourraient nuire à la faune

En complément aux analyses de la station MS²field, des analyses d’insecticides pyréthrinoïdes et organophosphorés ont été effectués au laboratoire de l’EAWAG sur des échantillons prélevés à la station cantonale d’Ocourt (12 échantillons, chacun prélevé sur une durée de 3,5 jours). Dix-huit substances ont été recherchées, grâce à une méthode d’analyse développée par l’EAWAG, avec une limite de quantification entre 2,5 et 125 picogrammes par litre (2,5 pg/l représentent l’équivalent de moins d’un morceau de sucre dilué dans l’ensemble du lac de Bienne !).

Dans les 12 échantillons d’Ocourt, cinq pyréthrinoïdes  ainsi qu’un organo-phosphate ont été mesurés au-dessus de la limite de quantification. Dans l’un des échantillons, la concentration en un pyréthrinoïde était supérieure au critère de qualité aigüe. Les critères de qualité chronique pour trois autres pyréthrinoïdes étaient dépassés d’un facteur de 2 à 7 dans la majorité des échantillons.

En résumé,  aucun dépassement ni des exigences chiffrées de l’Ordonnance fédérale sur la protection des eaux, ni des critères de qualité n’a été relevé dans les mesures à haute résolution et en temps réel qui ont été réalisées à St-Ursanne dans la station MS²Field. En revanche, dans les échantillons prélevés à Ocourt et analysés à Dübendorf, les concentrations de quatre pyréthrinoïdes (dont deux non utilisés en tant que produit phytosanitaire mais uniquement comme biocides) dépassaient les critères de qualité chronique et parfois même les critères de qualité aigue.

La qualité des eaux du Doubs est globalement peu altérée par les micropolluants. Elle est toutefois péjorée par les concentrations en pyréthrinoïdes. Par conséquent, les instances jurassiennes, en collaboration avec le canton de Neuchâtel et les partenaires français riverains du Doubs, vont rapidement étudier la suite à donner à cette étude. L’identification des sources possibles de ces substances sera le préalable à la prise de mesures pour stopper ou limiter leur diffusion dans le Doubs. Comme ces substances posent évidemment des problèmes de toxicité dans l’ensemble des cours d’eau de plaine, souvent de manière plus aigüe que dans le Doubs, les mesures de protection sont à évaluer dans un horizon géographique plus large.


Exigences légales et critères de qualité

L’Ordonnance fédérale sur la protection des eaux fixe, dans son annexe 2, des exigences chiffrées pour de nombreuses  substances dans les eaux de surface. Pour trois médicaments et 19 pesticides organiques (produits biocides et produits phytosanitaires), des exigences spécifiques sont définies. Pour les pesticides organiques non mentionnés dans la liste, la limite légale est de 0,1 microgrammes par litre (μg/l).

Des critères de qualité ont été définis sur la base d’études détaillées pour de nombreuses autres substances par le Centre Ecotox (https://www.centreecotox.ch/prestations-expert/criteres-de-qualite-environnementale/). Si la concentration mesurée est supérieure au critère de qualité, le milieu peut présenter un risque chimique pour les organismes qui y vivent. La comparaison pour une substance donnée de sa concentration dans le milieu avec le critère de qualité relative à une exposition aiguë  peut aider à estimer si une atteinte des organismes aquatiques est à craindre dans un délai de 24 à 96 heures. Le critère de qualité relative à la pollution chronique permet quant à elle d’évaluer la contrainte sur la durée.

Résultats MS2field

Le pesticide Mecoprop ainsi que les marqueurs d’effluents de station d’épuration Benzotriazole, 5-Mehtyl-Benzotriazole, Irbesartan, Candesartan, Carbamezepine et Venlafaxine ont été mis en évidence dans le Doubs à St-Ursanne en quantité relativement constante, mais à des concentrations à peine supérieures à la limite de quantification, très basse, du MS2field. Les concentrations de toutes les substances analysées se sont avérées très faibles, bien en-dessous des exigences numériques de l’Ordonnance fédérale sur la protection des eaux et des critères de qualité.

Résultats des analyses d’insecticides au laboratoire de l’EAWAG

Dans les 12 échantillons d’Ocourt, 5 pyréthrinoïdes (Cypermethrin, Deltamethrin, Permethrin, Tefluthrin et Transfluthrin) ainsi qu’un organo-phosphate (Chlorpyrifos) ont été mesurés au-dessus de la limite de quantification. Les substances Transfluthrin, Chlorpyrifros et Permethrin ont été retrouvées dans tous les échantillons, en général avec des concentrations qui augmentaient après les précipitations.  Dans l’un des échantillons, la concentration en Deltamethrin était supérieure au critère de qualité aigue. Les critères de qualité chronique pour les pyréthrinoïdes Transfluthrin et Permethrin étaient dépassés d’un facteur de 2 à 7 dans tous les échantillons moyennés sur 2 semaines. La Tefluthrin a dépassé le critère de qualité chronique d’un facteur 3,5 à 5,5 dans deux échantillons.


 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.