République et canton du Jura

Comptes 2020 : un déficit marqué par la pandémie du coronavirus

Date : 29.04.2021 09:30:00

Les comptes 2020 de l’Etat jurassien bouclent sur un excédent de charges de 34,1 millions de francs. Cet important déficit traduit les engagements exceptionnels nécessaires pour faire face à la pandémie du coronavirus. Sans cet événement extraordinaire et ses incidences, un excédent de recettes de 5,2 millions aurait pu être atteint alors que le budget présentait un déficit prévisionnel de 3,9 millions. La dette brute progresse pour sa part de 365 millions à 377 millions de francs. Encore difficile à évaluer, la reprise devrait s’opérer par phases avant un retour à un niveau d’activités antérieur à la pandémie.


A l’image de la période vécue par la population et les entreprises, la pandémie du coronavirus marque également l’exercice comptable 2020 de l’Etat. Les incidences financières globales de celle-ci sont évaluées à 39 millions pour l’année écoulée. Elles sont avant tout composées de 27,8 millions de mesures de soutien extraordinaires et de 2,6 millions de charges directes pour des mesures sanitaires. De manière indirecte, les effets nets représentent 9 millions (manques à gagner compensés partiellement par des réductions de charges suite à la diminution d’activités). Ces impacts devraient se prolonger également en 2021 pour un montant estimé actuellement à 32 millions contre 21 millions prévus au budget. Les effets financiers de la pandémie sont ainsi estimés globalement à 71 millions entre 2020 et 2021.

En ce qui concerne l’année 2020, les recettes correspondent globalement au budget. Elles ont progressé de 3 millions de francs par rapport à l’exercice précédent ou de 0,3%. Cette évolution, qui intègre tant les effets financiers de la pandémie que ceux de l’introduction de la RFFA, a notamment été soutenue par les deux parts supplémentaires en provenance de la BNS qui correspondent à 11,4 millions de francs.  

Par rapport à l’exercice précédent, les charges progressent de 38 millions. Hors impact de la pandémie, l’évolution se chiffre à 8,9 millions et l’écart au budget à 2,4 millions. Les dépenses qui ont excédé le budget sont observées avant tout dans les domaines pour lesquels la marge de manœuvre est limitée à savoir l’asile, les placements d'enfants et d'adultes ainsi que la formation hors canton. Les charges en personnel ainsi que celles des biens et services sont maîtrisées.

Des investissements ont été réalisés à hauteur de 53,9 millions, dont 31,7 millions à charge du canton. Ce montant est identique à celui de l’exercice précédent. Les principaux chantiers concernent la maintenance routière, les projets informatiques et le Théâtre du Jura. Les principales subventions d’investissements portent sur les domaines de l’agriculture, l’environnement ainsi que les installations sportives (patinoire et piscine à Porrentruy).

La dette brute augmente de 365 millions à 377 millions. La réserve de liquidités avait été garantie au début de la pandémie par l’émission d’un emprunt obligataire qui a finalement permis de renouveler des emprunts arrivant à échéance. Le capital propre pour sa part absorbe l’important déficit en diminuant de 106 millions à 74 millions.

Pour le Gouvernement, ce résultat illustre le rôle stabilisateur de l’Etat en pareilles circonstances.  Même si la reprise dépend de plusieurs facteurs et qu’elle est donc encore difficile à évaluer, elle devrait s’opérer par phases avant de retrouver un niveau d’activité antérieur à la pandémie. Une telle perspective s’avère essentielle afin que la gestion rigoureuse des finances se poursuive tout en s’inscrivant dans le rôle ainsi attendu de l’État.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2021

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.