République et canton du Jura

Ouverture de la chasse générale 2021: chevreuils et sangliers au plan de chasse des deux prochains mois

Date : 30.09.2021 14:30:00

 

La chasse en groupe prend le relais de la chasse individuelle à partir de ce samedi 2 octobre 2021. La stabilisation des effectifs de chevreuils et la diminution de la population des sangliers resteront au menu des 395 chasseurs inscrits pour cette période de chasse générale. Comme ces dernières années, leurs efforts viseront en effet à stabiliser les effectifs de chevreuils et à diminuer la population des sangliers. A partir du mois de décembre, la chasse aux sangliers se poursuivra jusqu’à la fin février avec les traques. La pression exercée sur cette espèce, associée au renforcement des règles en matière de prévention des dommages, ont fait diminuer la facture des dégâts aux cultures pour la deuxième année consécutive.

 

C’est sous la forme de petits groupes composés au maximum de 5 chasseurs et de leurs chiens que se déroule la chasse générale durant les lundis, mercredis et samedis des mois d’octobre et de novembre. Cette année, une soixantaine de chasseurs ont choisi de prélever 2 chevreuils au lieu de 3 comme le permettent les nouvelles dispositions réglementaires. Cela apporte davantage de flexibilité aux chasseurs, dont certains pourront bénéficier de bracelets de tirs supplémentaires. Le plan de chasse reste fixé à 1'200 chevreuils pour cette espèce, comme c’est le cas depuis plus de deux décennies.

De même que l’année dernière, les coûts liés aux dégâts engendrés par les sangliers sont en deçà de ceux enregistrés durant les années records de 2018 et 2019. Ces coûts restent néanmoins conséquents : à ce jour, près de 250'000 francs ont en effet été dépensés pour indemniser les 242 exploitations agricoles touchées, dont plus de la moitié se situent dans le district de Porrentruy. Face à la dynamique importante de cette espèce, l’allègement des restrictions de tir et l’absence de quota restent d’actualité.

Durant la précédente période de chasse dite individuelle ou à l’affût, respectivement depuis le mois de juin, une centaine de sangliers ont déjà été prélevés en zone agricole. Ce nombre correspond à la moyenne des années précédentes. L’option permettant le tir prolongé du sanglier jusqu’à 22h30 durant le mois de septembre n’a pas rencontré le succès escompté. L’Etat dressera un bilan de cette première expérience et en tirera les conséquences d’ici la fin de l’année. Le mois de septembre a également permis aux chasseurs tirés au sort d’accomplir le plan de chasse du chamois à plus de 95% (61 chamois prélevés sur 64 attribués). Une attention particulière est portée depuis trois ans à cette espèce au niveau de son recensement et de la collecte de données sur les animaux tirés. Cela permettra, à moyen terme, d’affiner la gestion du chamois en milieu forestier.

Dès le mois de décembre, la chasse collective se poursuivra avec les traques aux sangliers conduites sous la responsabilité de la Fédération cantonale jurassienne des chasseurs. Elles auront notamment pour objectif de cibler les groupes désorganisés et les sangliers surnuméraires au sein des compagnies avant la prochaine période des naissances.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2021

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.