République et canton du Jura

Accueil des réfugié-e-s ukrainien-ne-s: point de situation

Date : 01.07.2022 14:00:00

 

Quatre mois après le début de la guerre en Ukraine et à l’aube de la pause estivale, le dispositif d’accueil en place dans le canton du Jura s’avère toujours adapté pour accueillir les personnes qui arriveront ces prochaines semaines. Les principales mesures visant à un apprentissage rapide du français et à l’accès aux cursus de formations postobligatoires se déploieront après les vacances.


Quatre mois après le début de la guerre, plus de 60 000 personnes ukrainiennes ont demandé la protection de la Suisse, dont 470 sont actuellement accueillies dans le canton du Jura. Même si le nombre d’arrivées a ralenti ces dernières semaines, le Secrétariat d’État aux migrations maintient ses projections et s’attend à ce que 80’000 à 120’000 personnes soient accueillies d’ici à la fin de l’année, ce qui pourrait signifier entre 800 et 1200 personnes accueillies dans le Jura. Cet afflux, cinq à dix fois supérieur aux valeurs des dernières années, représente un défi de taille pour l’Etat jurassien et ses partenaires.

En matière d’hébergement, que ce soit chez des particuliers, en centres collectifs ou en appartements, des solutions ont été trouvées, ce qui permet d’anticiper sereinement les trois prochains mois, pour autant que la situation en Ukraine ne se détériore pas significativement. L’accueil se déroule désormais prioritairement dans trois centres collectifs à Delémont, à Fornet-Dessus et à Porrentruy. Indispensable et inestimable durant les premières semaines de crise, l’hébergement chez des particuliers se réduit graduellement et les personnes accueillies sont progressivement relogées en appartement. A ce jour, ce sont environ 30% des personnes qui sont logées chez des particuliers, 60% en appartement et 10% en logement collectif.

La population accueillie est principalement composée de familles et plus du tiers des personnes présentes sont des enfants. Les thématiques de la scolarisation et de l’accès aux cursus de formation revêtent de ce fait une importance considérable. Grâce à la mise sur pied rapide de classes d’accueil et des possibilités d’intégration dans les classes ordinaires, qui se poursuivront après les vacances, le défi de la scolarisation est relevé. L’accès à la formation postobligatoire et la mise en place de modules préparatoires pour pouvoir entrer dans ces filières de formation seront déployés après les vacances d’été.

L’intégration nécessitant la maîtrise du français, l’offre de cours intensifs sera largement étendue dès la rentrée. Il est constaté  en effet que l’accès au marché du travail reste marginal en raison notamment de la barrière de la langue.

Pour l’instant, les autorités cantonales ne constatent pas de retour au pays et cette réalité ne semble pas être à l’ordre du jour. Attendu que la majorité des personnes accueillies demeurent durablement dans la région, la thématique de l’intégration dans le tissu social jurassien gagne en importance. Dans ce cadre, des activités seront proposées durant l’été grâce à des actions bénévoles. Un premier atelier créatif en forêt a été organisé début juin par la Croix-Rouge Jura; il a réuni une cinquantaine de participants tant ukrainiens que jurassiens et a rencontré un vif succès. D’autre ateliers seront encore organisés durant les vacances, que ce soit, à titres d’exemples, une visite à la ferme ou encore une excursion d’une journée. Les informations et inscriptions peuvent se faire sur le site www.croix-rouge-jura.ch.

Appel à projets : séance d’information lundi 4 juillet 2022

Finalement, dans l’optique de renforcer les échanges et la cohésion sociale, un appel à projets a été lancé par le Service de l’action sociale pour développer des actions communautaires et de parrainage. Des propositions devraient permettre le développement d’espaces communautaires afin d’offrir des lieux d’échange favorisant le vivre ensemble. Ils s’adresseraient à toute la population, migrante ou non. Une autre piste pourrait être la mise en place de duos composés d’une personne jurassienne et d’une personne migrante qui faciliterait naturellement l’intégration grâce à des activités partagées et à un échange de savoirs. Dans le cadre de cet appel à projets, une séance d’information est organisée le lundi 4 juillet à 16h00 au campus StrateJ à Delémont pour répondre aux différentes questions des acteurs intéressés. Cette séance est ouverte à tous les acteurs, associatifs, institutionnels mais aussi privés. Les projets devront faire l’objet d’une pré-annonce jusqu’à mi-juillet puis d’un dépôt jusqu’à mi-août auprès du Service de l’action sociale (par mail à secr.sas@jura.ch) Les projets retenus devraient pouvoir bénéficier d’un soutien financier de la Confédération.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2022

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.