République et canton du Jura

Primes d'assurance-maladie 2023: une hausse particulièrement marquée dans le canton du Jura

Date : 27.09.2022 15:50:00

 

La prime moyenne d’assurance-maladie 2023 dans le canton du Jura va augmenter de 7.9%. Les hausses annoncées pour le Jura sont plus élevées que la hausse moyenne suisse qui se situe à 6.6%. Les coûts de la santé à charge de l’assurance obligatoire des soins étaient restés relativement bas en 2020. Ils connaissent une progression partout en Suisse pour 2021 et 2022; les projections 2023 semblent confirmer cette tendance à la hausse. Cependant de grandes variations par secteur, par canton, par trimestre et par assureur rendent des analyses précises très difficiles. Le Département jurassien de l’économie et de la santé relève la très grande disparité entre les assureurs qui prévoient des augmentations de primes de plus de 15% pour certains tandis qu’elles baissent pour d’autres.

 

L’annonce des primes 2023 a un goût amer pour les ménages jurassiens qui vont subir une hausse particulièrement marquée des primes LAMal pour l’année prochaine. Après plusieurs années d’évolution modérée de la prime moyenne, les hausses des primes étaient attendues compte tenu de la hausse des dépenses de santé des 18 derniers mois, hausses qui restent pourtant globalement sous contrôle selon les chiffres trimestriels publiés par l’Office fédéral de la santé publique.

Reste que les primes suivent les coûts et que des hausses étaient attendues. Une baisse des primes ne pourra être atteinte que grâce à la mise en place de réformes fortes. La marge de manœuvre des cantons est restreinte mais d’importants efforts sont déployés dans les domaines sur lesquels il est possible d’agir. Que ce soit dans le cadre de la planification hospitalière, la mise en place de la liste des prestations à réaliser prioritairement en ambulatoire, les nombreux programmes de prévention et de promotion de la santé, l’encouragement de la vaccination dans les pharmacies, la planification médico-sociale et la prise en charge des personnes âgées, la réorganisation de la garde médicale sont autant de mesures mises en œuvre et suivies au niveau cantonal. Toutefois, ces mesures ne peuvent que freiner la hausse des coûts de la santé ; des mesures beaucoup plus fortes sont attendues au niveau fédéral, en lien avec le 1er et le 2e volet de mesures visant à freiner la hausse de coûts ou, plus directement en lien avec les primes, les changements qui viseraient à ce que les réserves suivent les assurés.

Pour les adultes, la hausse des primes moyennes 2023 pour les Jurassiennes et les Jurassiens est de +7.8% tandis qu’elle se situe à +7.9% pour les jeunes et +6.1% pour les enfants. Il ne s’agit que de moyennes. Une « bonne » nouvelle toutefois, si l’on compare la prime la plus basse en 2022 selon le modèle de base et celle proposée en 2023, la hausse sera toutefois plus modérée avec +4.3% pour les adultes, +1% pour les jeunes et de +3% pour les enfants. Avec les modèles alternatifs (médecin de famille, telmed, etc.) les hausses des primes les plus basses sont plus élevées mais restent en-dessous de la moyenne.

Pour les adultes, l’écart entre la prime la plus basse (modèle alternatif) et la plus élevée (en gardant la franchise la plus basse) est de 407.10 francs par mois, représentant une différence annuelle de 4’885.20 francs. Pour les jeunes, l’écart est de 368.50 francs, soit 4’422 francs par an et pour les enfants 108.50 francs, soit 1’302 francs par an. Ainsi, rapportée sur une année, l’économie potentielle maximum pour une famille de deux adultes et deux enfants, dont un de plus de 18 ans, peut théoriquement s’élever à plus de 15’490 francs.

Le Département cantonal de l’économie et de la santé rend attentif les citoyen-ne-s aux possibles augmentations très importantes selon les assureurs et les modèles. En effet, une moyenne reste toujours indicative, dans la réalité, les primes peuvent ne subir aucune augmentation comme des hausses de plus de 20%. Alors qu’en 2022, seuls 10.1% des adultes jurassiens étaient assurés selon le modèle standard avec la prime la plus basse, il faut s’attendre à de grandes disparités.

La fusion entre Arcosana et la CSS va entrainer d’importants changements pour plus d’un quart de la population du canton. En effet, plus de 20'000 jurassiens sont assurés chez Arcosana actuellement et risquent de subir une importante hausse selon leur modèle d’assurance.

Dans ce contexte et malgré les effets pernicieux du système mentionnés ci-dessus, la meilleure solution à court terme pour réduire ses dépenses individuelles ou familiales reste de changer d’assureur-maladie et de se renseigner sur les différents modèles d’assurance (à noter que les assureurs proposent plus de 90 modèles différents dans le Jura) et sur les modes de remboursement (tiers-garant versus tiers-payant), ou encore en choisissant une franchise à option. Le Département de l’économie et de la santé rappelle aux citoyens jurassiens que le courrier de résiliation doit être adressé à l’assureur actuel d’ici au 30 novembre prochain (date de réception) en cas de changement d’assurance de base. Le site de l’OFSP (www.bag.admin.ch) contient les informations utiles pour les assurés.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2022

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.