République et canton du Jura

Rentrée scolaire 2022 : une rentrée foisonnante de projets et empreinte de solidarité

Date : 12.08.2022 10:00:00

 

L’heure de la rentrée scolaire va sonner mardi prochain 16 août pour 8’182 élèves jurassiens (8'106 en 2021), dont 5’912 à l’école primaire et 2'270 à l’école secondaire. Pour les écoles du secteur postobligatoire, ce sont plus de 3’200 jeunes qui reprendront les cours pour l’obtention d’un certificat de maturité, de culture générale ou d’un titre professionnel. Au niveau du Service de l’enseignement (SEN) et du Service de la formation postobligatoire (SFP), plusieurs projets sont en cours pour poursuivre l’amélioration de l’encadrement et de la qualité de l’enseignement.


Dans le Jura, la rentrée scolaire qui aura lieu mardi prochain 16 août sera marquée par de nombreux projets ainsi que par la poursuite de l’accueil et de l’intégration des élèves ukrainien-ne-s.

Accueil des élèves ukrainien-ne-s

S’agissant de la scolarité obligatoire, les élèves de 1-2P sont intégrés dans les classes régulières. Dès la 3P, les élèves sont scolarisés dans une classe d’accueil pour enfants ukrainiens ou dans une classe régulière. L’orientation est décidée en fonction de plusieurs critères tels que la maîtrise du français, le lieu de la classe d’accueil, le domicile et les effectifs des classes, notamment.
Dans les classes d’accueil, l’enseignement se donne en binôme par un enseignant en français et une traductrice ukrainienne.

Au niveau postobligatoire, les offres actuelles proposées au public migrant seront élargies. Les jeunes susceptibles d’entrer ou de poursuivre une formation qualifiante (professionnelle ou générale) suivront une préparation spécifique qui doit permettre l’acquisition d’un niveau suffisant pour commencer ou poursuivre une formation initiale (AFP, CFC, maturité), en particulier en français et mathématiques. Pour la rentrée d’août, cette mesure concerne une cinquantaine de jeunes entre 15 et 30 ans, dont 5 à 10% de non ukrainiens.

Le public ukrainien adulte pourra, quant à lui, suivre les cours de français proposés dans le cadre de l’Agenda intégration suisse (AIS) qui compte actuellement 13 classes. AvenirFormation prévoit d’ouvrir une dizaine de classes supplémentaires entre août et novembre prochain, sur mandat de l’Association jurassienne d’accueil des migrants (AJAM) et du Service de l’action sociale.

Service de l’enseignement

Classe Relais

La Classe Relais évolue et montre son utilité. L’année dernière, avec l’accueil d’une vingtaine d’élèves durant des périodes allant de 6 à 20 semaines, la structure a permis le retour vers la formation d’écoliers en situation de décrochage scolaire. De la lutte contre l’absentéisme, aux difficultés de comportement, en passant par l’aide renforcée aux apprentissages ou encore à la recherche de solution pour l’orientation, la prise en charge des élèves par une équipe pluridisciplinaire répond aux demandes des écoles. La collaboration des familles est recherchée et encouragée.
Dès la rentrée, la classe Relais sera installée au Banné à Porrentruy, dans des locaux qui offriront l’opportunité de valoriser et de différencier les prises en charge.

Harcèlement

Suite au postulat n°420, le Gouvernement a décidé de mettre en place un programme de prévention autour du harcèlement scolaire. Des conférences, affiches et formations continues ont été proposées aux enseignants qui ont répondu nombreux pour lutter contre cette problématique. D’autres activités de prévention et de formation seront intégrées dans le programme scolaire 22-23.

Evaluation en 1-2P, poursuite en 3-4P

Le conseil pédagogique, en collaboration avec des formateurs de la HEP-BEJUNE, a organisé des journées de formation obligatoires sur la thématique de l’évaluation des compétences. Les enseignants de 1-2P ont été réunis durant l’année scolaire 2021-2022. Les formations se poursuivront en 2022-2023 avec les enseignants de 3-4P et s’adresseront durant les prochaines années scolaires aux cycles 2 et 3.

Service de la formation postobligatoire

Un nouveau chef de service reprendra la direction du postobligatoire dès le 1er novembre prochain. Manuel Donzé dispose de toutes les compétences requises et surtout d’une large expérience qui lui permettra de poursuivre les importants projets lancés depuis la création du nouveau service en 2019. Le plan d’action numérique et l’accueil de Moutier en sont les principaux.

Plus de 3'200 élèves et apprentis débuteront leur formation de niveau postobligatoire dans les divisions du CEJEF. Ce nombre correspond aux données de l’année dernière. Quelque 700 nouveaux contrats d’apprentissage ont déjà été enregistrés pour la rentrée, un chiffre stable depuis plusieurs années. Au total, plus de 2’200 jeunes jurassiens seront en formation professionnelle cette année scolaire.

Encourager la formation professionnelle

En comparaison nationale, les mesures prises par le canton du Jura ces dernières années semblent porter leurs fruits. En effet, le nombre de jeunes apprentis en formation duale a diminué en Suisse de presque 4%, alors que ce chiffre est inférieur à 2% dans le Jura malgré une évolution démographique moins favorable.

Le programme « Mon app’ » et les différents programmes de promotion de la formation professionnelle ne sont pas étrangers à ce résultat. Le Service de la formation postobligatoire souhaite continuer ses efforts et être davantage proactif auprès des publics concernés, écoliers, parents, enseignants, entreprises. Différentes nouvelles mesures vont être mises en œuvre au cours de cette nouvelle année scolaire. Il s’agit notamment de désigner au sein de l’école obligatoire des enseignants référents « formation professionnelle ». Quant au projet FORUM, il permettra aux divisions du CEJEF de présenter leurs activités et les métiers dans les écoles secondaires.

Des invités de marque

Le Jura accueillera les 26 et 27 octobre prochain l’assemblée plénière de la Conférence des directrices et directeurs de l’instruction publique (CDIP) au Théâtre du Jura. Une exposition itinérante retraçant les 125 ans de cette institution intercantonale y sera présentée. Le Département de la formation, de la culture et des sports ne manquera pas de promouvoir l’option spécifique « Théâtre » que le Jura souhaite voir inscrire dans le nouveau règlement de maturité. Les élèves de cette option présenteront un spectacle original à cette occasion.

Projets dans les divisions

Différents projets vont occuper les divisions du CEJEF durant cette année scolaire. La réforme des métiers du commerce implique de profonds changements dans l’organisation de l’enseignement au sein de la division commerciale. Il en va de même au sein de la Division technique qui revoit également l’ensemble des plans d’études dans le secteur de l’horlogerie. Quant à la Division santé-social-arts, le nouveau plan d’études de l’Ecole de culture générale doit être finalisé durant l’année scolaire à venir.

A l’occasion des 25 ans du bâtiment de la rue de la Jeunesse à Delémont, la Division artisanale verra s’ouvrir à ses côtés la nouvelle Ecole du Métal.

Enfin, l’adoption probable du plan d’action numérique par le Parlement jurassien ces prochaines semaines lancera l’ouverture du grand chantier qui doit permettre d’intégrer les outils numériques dans l’enseignement, dans le respect des principes pédagogiques au service de l’élève et de son développement.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2022

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.