République et canton du Jura

Une candidature jurassienne au Conseil fédéral qui réjouit le Gouvernement

Date : 11.11.2022 17:30:00

 

Le Gouvernement jurassien a pris connaissance avec satisfaction et fierté de la candidature d’Elisabeth Baume-Schneider au Conseil fédéral. Au-delà de l’opportunité qui s’offre à cette figure de la politique jurassienne, l’Exécutif estime le moment venu pour que le Canton du Jura dispose d’une première représentante au Conseil fédéral, 43 ans après son entrée en souveraineté au sein de la Confédération.


La conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider a fait part ce jour de son intérêt à figurer parmi les candidat-e-s proposé-e-s à l’Assemblée fédérale par le groupe socialiste pour l’élection à la succession de Simonetta Sommaruga le 7 décembre prochain.

La candidature d’Elisabeth Baume-Schneider réjouit le Gouvernement jurassien. Ses grandes compétences et qualités sont reconnues au-delà des questions partisanes. Son riche parcours professionnel et politique, au niveau cantonal, intercantonal et national, en atteste. La conseillère aux Etats et ministre jurassienne durant 13 ans n’est pas seulement une représentante politique romande. Sa parfaite maîtrise de la langue allemande, mais aussi du dialecte suisse-alémanique, ses connaissances des arcanes de la Berne fédérale et ses réseaux sur le plan national en font une candidate parfaitement légitime pour assumer les plus hautes responsabilités.

Au-delà de l’appui enthousiaste qu’il adresse à cette candidature, le Gouvernement jurassien estime aussi que le moment est venu pour qu’une ressortissante du Canton du Jura, 43 ans après l’entrée en souveraineté de celui-ci au sein de la Confédération, accède au plus haut échelon de la politique suisse. L’élection de Mme Baume-Schneider assurerait une représentation bienvenue à la fois de l’Arc jurassien et de la région Nord-Ouest de la Suisse, non représentés actuellement au sein du Conseil fédéral.

Le Jura, véritable canton pont entre la Suisse alémanique et la Suisse romande, a certainement un rôle particulier à jouer sur le plan suisse, alors même que la politique helvétique a justement tendance à se polariser. Elisabeth Baume-Schneider a toujours su privilégier le développement de passerelles entre les régions linguistiques du pays et être à l’écoute et dans la compréhension de leurs sensibilités respectives, que cela soit dans ses fonctions au sein du  Gouvernement jurassien, en présidant par exemple la Conférence des Gouvernements cantonaux de la Suisse du Nord-Ouest, ou dans son rôle actuel sous la coupole fédérale, notamment comme présidente de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie et vice-présidente du Conseil des Etats.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2022

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.