Missions

Garantir le bien-être des animaux et prévenir les mauvais traitements

Veiller à la santé des animaux par la prévention et la lutte contre les maladies contagieuses

Veiller au respect des exigences du trafic international d'animaux et de produits animaux

Veiller à la protection des consommateurs en matière d'hygiène des denrées alimentaires d'origine animale

Garantir l'élimination des sous-produits animaux en préservant la santé humaine et animale et en respectant l’environnement

Actualité - Importation d'animaux et rage

Attention soyez vigilants en voyage à l'étranger avec des animaux de compagnie

La Suisse est indemne de rage depuis plusieurs années et souhaite le rester ; c’est la raison pour laquelle le Service de la consommation et des affaires vétérinaires du canton du Jura (SCAV) appelle les citoyens à la vigilance lors de leurs voyages à l’étranger avec des animaux de compagnie. En effet, le risque principal de voir réapparaître la maladie en Suisse est de voyager avec des animaux non vaccinés et/ou d’importer illégalement des animaux de compagnie.

Pour rappel, la rage est une zoonose, soit une maladie infectieuse virale transmissible entre animaux mais aussi à l’être humain. Elle se transmet par la salive d’animaux contaminés et atteint le système nerveux central; les symptômes de la maladie peuvent se manifester plusieurs semaines voire plusieurs mois après l’infection ; son issue est fatale sans traitement. Chaque année, elle tue plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le monde mais aussi un nombre indéfini d’animaux de compagnie. Les cas de rage chez l’être humain sont essentiellement transmis par morsures de chiens. Chaque année en Europe, des cas de rage sont annoncés provenant d’animaux non vaccinés, importés de pays à risque de rage (par exemple le Maroc), trouvés dans la rue ou dans des refuges.

Etant donné que la Suisse est indemne de cette maladie, la vaccination n’est plus obligatoire. Cependant, elle est requise pour quiconque souhaite voyager à l’étranger avec son chat ou son chien. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire traitant ou sur le site du SCAV.

Le canton du Jura dénombre chaque année des cas d’importation illégale d’animaux, notamment de chiens et d’animaux sauvages. Il convient donc de rappeler qu’à la suite d’une importation illégale, des mesures de police sanitaire sont prises et peuvent aller de la mise en quarantaine à l’euthanasie, en fonction de la provenance de l’animal. Il est dès lors important et de la responsabilité de chaucun-e de s’informer quant aux formalités douanières et aux conditions d’importation que doivent remplir les animaux (identification, passeport, vaccins, certificats sanitaires, autorisations, etc).

Par conséquent, pour toutes ces raisons, le SCAV recommande de ne pas ramener dans ses bagages un animal de compagnie tels que chiens, chats errants, tortues, etc. en provenance de pays à risque, même si cela part au départ d’une bonne intention.

Des informations complémentaires, notamment la liste des pays à risque, sont consultables sur le site internet de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) : www.osav.admin.ch

Tuberculose chez le gibier

Depuis le 1er août 2014, chasseurs et organes de surveillance de la chasse ont l'obligation, en vertu de la législation sur les épizooties, d’annoncer à un vétérinaire officiel du Service vétérinaire cantonal les lésions suspectes de tuberculose.