Bandeau - Jura - Image décorative

Suisse ePolice – Le poste de police numérique des polices suisses

Date : 31.10.2019 09:50:00

Depuis l’été 2019, la police cantonale jurassienne est reliée à l’application Suisse ePolice. Il s’agit d’un poste de police virtuel qui permet à la population de déclarer par voie électronique certains types de vols, des dommages à la propriété, des pertes ou des vols de plaques d’immatriculation. L’application Suisse ePolice offre aussi la possibilité de remplir différents documents relatifs à la déclaration et à l’acquisition d’armes. Son accessibilité aisée met ces prestations à disposition de toutes et tous, sans barrière de langue, de mobilité ou d’horaire via, notamment, tous les types de smartphones. 

 

A l’occasion de la refonte de l’application Suisse ePolice en juin 2019, la police cantonale jurassienne a été reliée à ce système de « poste de police en ligne » utilisé maintenant par 13 cantons, soit pour 65% de la population suisse. La plateforme a été mise en ligne dans les premiers cantons en 2013. En 2018, plus de 28'000 déclarations ont été enregistrées sur Suisse ePolice. La population peut à domicile ou en déplacement et à tous moments, utiliser l’application en ayant à portée de mains les documents nécessaires tels que les numéros de police d’assurance par exemple.

L’application Suisse ePolice est gratuite et rapide. Elle offre les prestations suivantes :
 

  • Accéder aux numéros de téléphone d’urgence pour contacter la police (117 – 112)
  • Déclarer un vol de :
    • vélo ou vélomoteur
    • appareil électronique / téléphone
    • skis et snowboard
    • plaque d’immatriculation
       
  • Déclarer des dommages à la propriété (par exemple graffitis, déprédations, dommages à un véhicule)
  • Localiser les postes de police et obtenir les informations sur les heures d’ouverture
  • Remplir et imprimer une demande de permis d’acquisition d’armes ou un contrat d’aliénation en vue de sa transmission au Bureau des armes de la police


Le «poste de police en ligne» permet aux personnes qui ont 18 ans révolus et disposant d’une adresse e-mail valide, de faire une dénonciation automatisée. La dénonciation permet de déclencher des investigations policières, indépendamment de la nature et de la gravité de l’infraction. Un retrait de dénonciation n’est fondamentalement pas possible, à l’exception des infractions poursuivies sur plainte (par exemple des dommages à la propriété). Les dénonciations en ligne ne peuvent être faites que contre inconnu(s). Par contre, aucun appel d’urgence ne peut être fait par ce moyen, les appels d’urgence doivent toujours passer par les numéros d’urgence 117 ou 112 pour la police.

Alors qu’il remplit un formulaire pour dénoncer un vol ou un dommage à la propriété, l’utilisateur est clairement orienté sur les conséquences judiciaires d’une dénonciation calomnieuse (art. 303 du code pénal suisse) et pour avoir induit la justice en erreur (art. 304 du code pénal suisse). En outre, il est aussi rendu attentif que le traitement d’une dénonciation fictive peut nécessiter beaucoup de temps et de travail, énergie qui devrait être dévolue à l’élucidation de véritables infractions.

Pour accéder à ce service, il faut se rendre sur le site www.suisse-epolice.ch. Les prestations peuvent être consultées de manière aisée et intuitive. Pour finaliser une requête, une inscription doit simplement être faite et validée via une adresse e-mail valide. Ensuite, les données sont transmises de manière cryptée à la police qui pourra rapidement les traiter. Les différentes rubriques, notamment celles qui portent sur la présence d’indices, indiquent automatiquement à l’utilisateur s’il doit se rendre dans un poste de police afin que lesdites pistes soient prises en charge et fassent l’objet d’une enquête de police. Par exemple, s’il existe des soupçons sur une personne ou s’il y a des traces d’effraction, la plainte ne pourra pas être traitée sur l’application Suisse ePolice. Au terme du processus, l’utilisateur pourra télécharger un document qu’il pourra présenter, par exemple, à son assurance.

La perte d’une plaque d’immatriculation peut également être signalée et l’Office des véhicules en sera automatiquement informé, ce qui facilitera certaines démarches administratives.

Depuis l’ouverture de son accès à la police cantonale jurassienne, l’application a été utilisée à une dizaine de reprises et, à l’instar des autres cantons utilisateurs, ce chiffre ne devrait pas tarder à augmenter rapidement.

L’accès à cette application peut se faire via le site internet de la police cantonale jurassienne via ce lien ou directement sur l’application à www.suisse-epolice.ch. En outre, les prestations sont également disponibles en passant par le Guichet virtuel sécurisé jurassien. Les applications pour smartphones sont accessibles pour iOS sur App store et pour Android sur Google Play

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2019

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.