Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

COVID-19: reprise progressive de l’enseignement présentiel au postobligatoire dans le canton du Jura

Date : 04.06.2020 14:30:00

Le lundi 8 juin prochain marquera le retour de l’enseignement présentiel pour la plupart des élèves du Centre jurassien d’enseignement et de formation (CEJEF). L’annonce faite le 27 mai par le Conseil fédéral permet de confirmer la réouverture des écoles du postobligatoire prévue par les cantons. Ce retour en classe permettra de faire le bilan de l’enseignement à distance et surtout de préparer la prochaine rentrée scolaire ou académique. Le retour présentiel se fera dans le strict respect des recommandations sanitaires, en particulier en termes de distanciation sanitaire. Les effectifs des classes seront adaptés aux conditions.


Les élèves du CEJEF vivent depuis le 16 mars dernier l’enseignement à distance. Les enseignant-e-s et les responsables des écoles ont fait preuve d’une grande réactivité et de beaucoup de créativité pour dispenser leurs cours et faire progresser les élèves malgré le confinement. Aujourd’hui, tous les acteurs de la formation se réjouissent de pouvoir renouer le contact. Les quatre semaines restantes ne seront pas de trop pour faire le bilan des trois derniers mois et consolider les connaissances nécessaires à la poursuite des cursus de formations de la rentrée d’août. Pour toutes et tous, l’objectif principal est d’assurer un début d’année scolaire 2020-2021 dans les conditions les plus adéquates possibles.

Une attention particulière sera portée aux élèves en difficulté. L’environnement familial ou les ressources matérielles du ménage peuvent avoir une influence sur la progression des apprentissages. C’est pourquoi les enseignant-e-s vont profiter d’effectifs plus petits pour offrir un soutien personnel et proposer des programmes d’activité individualisés. Cela est particulièrement vrai pour les élèves des classes terminales qui doivent préparer une rentrée académique, une entrée dans le monde du travail voire des examens de rattrapage. Que ce soit à distance ou en présentiel, l’accent sera mis sur la préparation individuelle de ces échéances.
 

Normes sanitaires

Les divisions de formation du CEJEF ont mis en œuvre des plans de protection qui respectent les dispositions de l’Office fédéral de la santé publique. Une attention particulière sera portée à la protection de la santé des personnes vulnérables, des enseignant-e-s et des personnes en formation.

Les règles d’hygiène et de comportement prévues par l’OFSP s’appliquent notamment en matière de distanciation sanitaire. Toutes les classes ont été réaménagées pour respecter un éloignement de 2 mètres entre les élèves, ce qui ne permet pas d’accueillir des classes entières. Diverses solutions ont été élaborées en fonction des locaux disponibles et des effectifs par classe.

L’hygiène des mains est également prioritaire : tous les moyens nécessaires seront mis à disposition. A noter que si le port préventif du masque n’est pas recommandé, les écoles en tiennent à disposition pour les personnes vulnérables et les situations urgentes, en particulier lors de cas symptomatiques de la COVID-19.
 

Examens et bulletin de notes

Les différents examens finaux de la formation générale et professionnelle ont dû être adaptés ou supprimés suivant les filières de formation. En l’absence d’examens, les titres seront généralement attribués sur la base des compétences démontrées jusqu’au début du confinement. Pour les élèves en situation d’échec, des examens seront organisés pour leur donner l’occasion d’un rattrapage.

Enfin, en raison de la restriction actuelle de rassemblement, les cérémonies de remise de titres prévues début juillet sont reportées. Si les prescriptions sanitaires le permettent, les cérémonies auront lieu les samedis 22 et 29 août, selon des modalités encore à définir.
 

Aide financière en faveur des étudiant-e-s

Le Gouvernement jurassien a par ailleurs décidé de l’attribution d’une somme forfaitaire de 500 francs, soit 400 francs provenant du fonds cantonal de solidarité COVID-19 et 100 francs versés par la Fondation Henriette Nicolet-Burgagni à Delémont, pour les étudiantes jurassiennes et étudiants jurassiens en formations tertiaires qui ont perdu leur activité professionnelle en raison de la COVID-19.

Cette somme de 500 francs est accordée sur présentation d’une attestation d’études de niveau tertiaire, d’une preuve de la résiliation de l’activité rémunérée et doit être accompagnée d’une attestation sur l’honneur que d’autres aides n’ont pas été versées par d’autres instances. La demande sera envoyée jusqu’au 31 août 2020 au Service de la formation postobligatoire, rue du 24-Septembre 2, 2800 Delémont.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.