Image décorative Image décorative

Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

COVID-19: retour de voyage et quarantaine

Date : 06.08.2020 16:30:00

 

A dix jours de la rentrée scolaire et à l’heure de la reprise dans de nombreuses entreprises, les vacances se terminent pour de nombreuses Jurassiennes et de nombreux Jurassiens. La Confédération impose aux voyageurs de retour d’un pays à risque une mise en quarantaine spontanée de dix jours à respecter scrupuleusement.


Les services de l’Administration cantonale sont largement sollicités au sujet des retours de vacances. L’essentiel des questions portent sur le coronavirus et les quarantaines imposées en cas de séjour dans les pays à risque. Petit rappel des règles en vigueur.

 

Autodéclaration et quarantaine

Toutes les personnes ayant séjourné dans un pays à risque doivent s’annoncer auprès de l’Administration cantonale dès leur retour en Suisse. Le formulaire est disponible sur le site internet du canton à cette adresse.

Les personnes concernées doivent également spontanément respecter une quarantaine de dix jours, à partir de leur retour en Suisse. La quarantaine implique de ne pas quitter son domicile durant la période concernée. La liste des pays dans lequel un séjour implique une quarantaine est régulièrement mise à jour par l’office fédéral de la santé publique (OFSP). Elle est disponible sur le site de l’OFSP à cette adresse.

Ces mesures s’appliquent également aux employés frontaliers qui sont tenus, au même titre que les citoyens helvétiques, de s’annoncer et de se mettre en quarantaine s’ils reviennent d’un pays considéré à risque par la Suisse.

En ce qui concerne la rémunération des employés durant la quarantaine, les personnes concernées doivent prendre contact avec leurs employeurs qui peuvent, selon les circonstances, faire appel à l’allocation pour perte de gain (APG) ou à l’assurance-chômage si une RHT est autorisée dans l’entreprise. Dans les deux cas, seules les quarantaines ordonnées par l’autorité, et non imputables à la faute des travailleurs concernés, peuvent être indemnisées.

L’Administration cantonale est chargée de vérifier le respect de la quarantaine. Pour ce faire, elle peut procéder à des contrôles. Les personnes qui n’annoncent pas leur retour d’un pays à risque ou qui ne respectent pas la quarantaine sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 10'000 francs en vertu de la loi sur les épidémies.

 

Le cas de l’Espagne

Le mercredi 5 août, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a ajouté l’Espagne (sauf Baléares et Canaries) à la liste des pays à risque. De nombreuses Jurassiennes et Jurassiens se trouvent en Espagne en ce moment. Les personnes concernées devront donc s’annoncer et respecter la quarantaine même s’ils s’y sont rendus avant la décision de l’OFSP. Toutefois, les personnes qui seront de retour en Suisse en provenance de l’Espagne avant ce vendredi soir 7 août à minuit ne seront pas soumises à ces deux obligations.

A noter que pour les personnes qui ne feraient que transiter par l’Espagne pour leur retour, par exemple depuis le Portugal, l’obligation d’annonce et de quarantaine ne s’applique pas pour autant qu’elles n’aient pas passé plus de 24 heures en Espagne. Ce principe est valable pour le transit dans tous les autres pays considérés à risque.

 

Pour les questions en lien avec le retour d’un pays à risque, la population peut appeler la hotline Coronavirus au 032 420 99 00 (du lundi au vendredi de 9h à 16h ; samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 12h)

www.jura.ch/coronavirus

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.