Bandeau Coronavirus -  Image décorative Bandeau Coronavirus -  Image décorative

COVID-19 : trois centres de consultation dans les districts

Date : 31.03.2020 09:45:00

La pandémie du coronavirus continue à se propager dans le canton du Jura et nécessite un renforcement du dispositif sanitaire. Afin d’alléger la charge qui repose sur l’Hôpital du Jura et de permettre aux cabinets médicaux de retrouver une activité plus habituelle, trois centres de consultation COVID-19 seront fonctionnels dès le jeudi 2 avril 2020 à Saignelégier, Delémont et Alle. Le personnel médical et infirmier y consultera les personnes présentant des symptômes liés au COVID-19. Les rendez-vous et contacts pour ces centres de consultation se feront via la hotline cantonale au 032 420 99 00.



Les autorités sanitaires cantonales ainsi que l’Etat-Major cantonal de conduite (EMCC) ont dressé, mardi matin 31 mars 2020, un point de situation de la crise actuelle devant les médias. Différentes annonces ont été faites à cette occasion visant à adapter et renforcer le dispositif sanitaire cantonal face à l’évolution du virus dans le Jura et ailleurs.
 

La stratégie cantonale, sur la ligne de l’Office fédéral de la santé publique, vise depuis le début de la crise à éviter tant que possible un engorgement de la capacité hospitalière qui doit assurer la prise en charge des patients les plus atteints par le COVID-19, tout en poursuivant l’accueil et le traitement des patients souffrant d’autres pathologies aigües. Cette capacité de prise en charge, notamment en soins intensifs, sera capitale dans les jours voire les semaines à venir. Pour renforcer encore le dispositif cantonal, trois centres de consultation de patients contaminés au coronavirus ou susceptibles de l’être seront mis en fonction dès le jeudi 2 avril 2020.
 

Ces trois centres seront ouverts à Saignelégier (Hôtel Cristal (CL)), à Delémont (Rue de l’Avenir 33, ancien bâtiment de l’Ecole de commerce) et à Alle (Rue de l’Eglise 5, ancienne mairie), respectivement un point de prise en charge par district. Des médecins appuyés de personnel administratif et infirmier seront présents sur place. Ces centres seront ouverts les trois premiers jours (jeudi 2 avril, vendredi 3 avril et samedi 4 avril) de 9h à 12h, puis selon les sollicitations avec possibilité d’ouvrir de 9h à 12h et de 15h à 18h 7/7jours.
 

Ces dispositifs visent aussi à permettre aux autres cabinets médicaux de pouvoir ouvrir leur consultation à des patients pour différentes raisons sans que ces derniers ne se retrouvent exposés aux personnes éventuellement contaminées. Cette meilleure séparation des patients permet donc également une amélioration du suivi des patients souffrant de pathologies chroniques.

Les rendez-vous et contacts pour ces centres de consultation se feront via la hotline cantonale au 032 420 99 00, joignable, pour rappel, de 9h à 16h 7/7 jours. Les personnes n’ayant pas de moyen de transports seront orientées vers le service de transports mis en place par la Croix rouge.
 

Les autorités sanitaires cantonales s’attendent encore à une détérioration de la situation sur le plan du nombre de contaminations, réciproquement sur le front de la prise en charge des patients gravement atteints. Pour donner un maximum de chance au personnel sanitaire de procéder à cette prise en charge dans des conditions les plus correctes possibles, le Gouvernement et les représentants cantonaux des institutions sanitaires exhortent la population à continuer de respecter scrupuleusement les mesures de protection préconisées par l’OFSP. Un comportement responsable et digne de chacune et chacun est aussi une manière d’honorer le travail autant précieux que déterminant des équipes sanitaires engagées dans la lutte contre la maladie. De son côté, l’Etat entreprend son maximum pour protéger le personnel médical et soignant (masques adaptés, blouses, « surblouses », gants, lunettes essentiellement) de manière adéquate dans des circonstances de pénurie nationale, voire mondiale.
 

Plus généralement et à un autre niveau, les activités de loisirs ne sont pas interdites. Par contre, elles doivent s’inscrire dans un même cadre marqué par la plus grande responsabilité de chacune et de chacun. Un certain nombre d’exemples laissent toutefois à penser que ce n’est pas encore forcément le cas pour tout le monde et cela est regrettable.
 

Les personnes vulnérables, et plus spécifiquement les personnes âgées (plus de 65 ans) souffrant de pathologies chroniques doivent vraiment continuer de rester à la maison dans la phase actuelle. Il en va de même plus largement pour la population, hormis pour les exceptions de soins, de courses et de travail. Le comportement de chacune et de chacun est le seul moyen efficace pour endiguer la croissance du nombre de personnes infectées et donc de réduire les risques d’engorgement du système hospitalier.
 

Le Gouvernement jurassien tient à saluer l’énorme investissement du personnel médical, soignant et d’encadrement, que cela soit au sein de l’Hôpital, des EMS, dans les soins à domicile ou encore dans les cabinets. Ce personnel, pour certains très directement et intensément exposés, s’investit de manière admirable et sans compter. Qu’il en soit très chaleureusement remercié. Ces remerciements valent naturellement pour toutes les autres personnes qui poursuivent des activités indispensables aux services de base et publics.

Un site pour retrouver l’ensemble des informations jurassiennes liées à la pandémie : www.jura.ch/coronavirus

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.