Actualité

Danger d'incendie

La canicule actuelle, qui se prolongera encore ces prochains jours selon MétéoSuisse, crée des conditions propices aux incendies de forêts. Le risque d'incendie ne diminuera qu'après une longue période de pluies. L'article 24 de la loi sur les forêts (RSJU 921.11) précise que les feux ne sont autorisés en forêt que s'il n'en résulte aucun risque pour celle-ci. Ils doivent être surveillés et ne peuvent être quittés qu’après leur extinction. Il est rappelé que toute personne provoquant un incendie est responsable des coûts engendrés par les travaux d'extinction et de remise en état.

Le niveau actuel de danger, les explications quant à ce niveau de danger, le comportement attendu de la part des personnes, ainsi que les éventuelles décisions prises par les autorités, sont présentés sur la page dédiée à cette thématique..

Le projet de loi sur la gestion des eaux est transmis au Parlement

A l’issue d’une phase de consultation qui confirme les grandes orientations retenues, le projet de loi sur la gestion des eaux vient d’être transmis au Parlement. Cette dernière mouture intègre quelques amendements qui tiennent compte des avis exprimés par les organes consultés, dont environ 80 ont pris position.

Incinération en plein air de déchets naturels provenant des forêts, champs et jardins

Incinération en plein air de déchets naturels Incinération en plein air de déchets naturels

Le Département de l'Environnement et de l'Equipement a édicté des directives qui rappellent les bases légales fédérales applicables dans le domaine des feux de plein air (Ordonnance sur la protection de l’air OPair). L'incinération des déchets végétaux en plein air s'avère généralement contraire au droit du fait d'une présence de déchets naturels non secs. Une forte réduction du nombre de feux est donc attendue dans le territoire et les solutions alternatives (valorisation après déchiquetage, compostage, dépôt définitif en lisière ou aux abords) doivent devenir la règle. L'autorité communale peut autoriser, au cas par cas et selon des conditions strictes, l'incinération de déchets naturels humides lorsqu'il existe un intérêt prépondérant. Une telle demande doit donc être préalablement adressée à l'autorité communale, instance de police des déchets. Les feux de bois sec, les feux de loisirs (torrées, dépouilles) et les feux d'élimination de pathogènes ne sont pas concernés par les nouvelles directives (qui peuvent être téléchargées ci-dessous).

Tâches de l'Office de l'environnement

L'Office de l'environnement (ENV) a pour mission de préserver les ressources naturelles et garantir un développement durable.
 

Garantir la pérennité des ressources naturelles et des bases de la vie en mettant en œuvre des principes de gestion durable
Air, bois, eaux, faune, forêt, patrimoine naturel et paysager, sols

Prévenir les atteintes à ces milieux
Bruit, déchets, sites contaminés, substances chimiques, rejets industriels

Protéger la population et les biens contre les dangers
Crues, chutes de pierres, accidents majeurs, etc.

Cette mission est menée en coopération avec les instances concernées:

  • milieux économiques, agricoles et forestiers
  • communes
  • propriétaires fonciers
  • chasse et pêche, organisations non-gouvernementales
  • utilisatrices et utilisateurs des espaces naturels
  • etc.

Les domaines d'activités de l'Office de l'environnement découlent de nombreuses lois fédérales et cantonales. La centralisation de ces différentes thématiques au sein d'un seul office basé à Saint-Ursanne permet de faciliter une mise en oeuvre intégrée et globale de la politique environnementale du Canton.